Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Grave déclin" de la liberté religieuse dans le monde (rapport)


Lundi 3 Novembre 2014 modifié le Lundi 3 Novembre 2014 - 15:27

La liberté religieuse a subi un "grave déclin" depuis deux ans, avec des entraves dans 81 pays et une détérioration dans plus d'un quart des 196 Etats étudiés dans le dernier rapport de l'organisation catholique internationale Aide à l'Eglise en détresse (AED).
Ce document bisannuel, qui porte sur toutes les confessions même si l'AED est une oeuvre de soutien aux chrétiens, balaie une période allant d'octobre 2012 à juin 2014. Il a été mis en ligne lundi sur le site internet www.liberte-religieuse.org, lancé à cette occasion.




Fondation internationale de droit pontifical, l'AED souligne que dans 81 des 196 pays examinés, soit 41% d'entre eux, la liberté religieuse est "entravée" ou "en déclin".

"Lorsqu'il y a eu des changements en matière de liberté religieuse" depuis le précédent rapport publié en octobre 2012, "il s'agit dans presque tous les cas de détérioration", note l'organisation, qui classe dans cette catégorie 55 pays, soit 28% du total.

"Quelques améliorations ont été constatées" dans six pays seulement, dont quatre (Cuba, Emirats arabes unis, Iran et Qatar) restent au demeurant classés dans les "lieux de haute ou moyenne persécution" religieuse.

Dans la catégorie "haute intolérance" figurent vingt pays, dont 14 "vivent des situations de persécution religieuse liées à l'extrémisme musulman", fait valoir l'AED: l'Afghanistan, la Centrafrique, l'Egypte, l'Iran, l'Irak, la Libye, les Maldives, le Nigeria, le Pakistan, l'Arabie saoudite, la Somalie, le Soudan, la Syrie et le Yémen. Dans six autres pays (Birmanie, Chine, Erythrée, Corée du Nord, Azerbaïdjan et Ouzbékistan), les persécutions sont le fait de "régimes autoritaires", relève l'organisation.

La fondation vaticane souligne que "les chrétiens restent la minorité religieuse la plus persécutée". Mais elle relève que "les musulmans subissent également un niveau sérieux de persécution et de discrimination, imputable soit à d'autres musulmans, soit à des régimes autoritaires".

Elle note aussi que "les violences et autres mauvais traitements, en général de faible niveau" ont augmenté à l'égard des juifs d'Europe occidentale, "provoquant une augmentation de l'émigration vers Israël", l'aliyah.

Le rapport n'épargne pas l'Europe occidentale, en particulier la France, classée parmi les pays d'"intolérance préoccupante". L'AED invoque notamment, à l'appui de son jugement, la légalisation l'an dernier par la gauche au pouvoir du mariage et de l'adoption par des couples homosexuels: au regard de l'organisation catholique, "la liberté religieuse est menacée par l'augmentation de nouvelles formes sociétales qui heurtent la sphère religieuse".

Lundi 3 Novembre 2014 - 15:26





Nouveau commentaire :
Twitter