Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Ghesquière-Taponier : déjà 500 jours


Vendredi 13 Mai 2011 modifié le Vendredi 13 Mai 2011 - 15:42

Ce vendredi 13 mai, les deux journalistes travaillant pour France 3, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, ainsi que leurs trois accompagnateurs afghans sont otages depuis 500 jours. Une forte mobilisation est attendue.




Ghesquière-Taponier : déjà 500 jours
Déjà 500 jours. Le 30 décembre 2009, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, deux journalistes de France 3 travaillant pour le magazine Pièces à conviction, ont été enlevés avec leurs trois accompagnateurs afghans à 60 km de Kaboul, dans la province de Kapisa. Depuis, les négociations pour les récupérer alternent les moments d'espoir –quand par exemple Hervé Morin, alors ministre de la Défense, annonçait une "intensification des échanges" avec les ravisseurs en juin 2010– et de détresse –quand les talibans ont accusé les journalistes d'être des espions le 1er janvier dernier.

En 500 jours, Matignon, l'Elysée ou les ministères ont assuré à huit reprises que les négociations sont en bonne voie. Le 2 mai dernier, Gérard Longuet, qui a en charge le portefeuille de la Défense, a ainsi affirmé que la mort d'Oussama Ben Laden "peut jouer positivement" sur le sort des deux otages. Une communication qui n'atténue pas l'angoisse des proches. Le 29 décembre 2010, ces derniers avaient déjà fustigé "les faux espoirs" des autorités françaises. A la veille du 500e anniversaire, le comité de soutien à Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier a fait part de sa "très grande angoisse". "C'est la plus longue prise d'otage de journalistes depuis les enlèvements au Liban dans les années 80", rappelle Richard Coffin, membre de ce comité. La dernière preuve de vie des journalistes de France 3, une vidéo montrée uniquement à leurs familles, date déjà de novembre 2010.

Une forte mobilisation est attendue vendredi à travers la France à l'occasion des "500 jours". A Paris, Reporters sans frontières (RSF) et le comité de soutien vont accrocher les portraits grand format des deux journalistes derrière les grilles d'une cinquantaine de parcs, jardins et squares de la ville. Un rassemblement est organisé à 11 heures place des Vosges. Une autre manifestation aura lieu à 14h15 sur le parvis de France Télévisions. Le président de France Télévisions, Rémy Pflimlin, y prendra la parole, ainsi que des proches des deux journalistes otages. Tout au long de la journée, France Télévisions mobilisera ses antennes avec des invités et des reportages dans chaque édition d'information. Enfin, un mini-site a été créé par France 3 spécialement pour
Vendredi 13 Mai 2011 - 15:26

Atlasinfo avec le JDD




Nouveau commentaire :
Twitter