Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Gestion de la chose religieuse : le Maroc sollicité par la Tunisie, la Guinée et la Libye


Mercredi 12 Février 2014 modifié le Vendredi 14 Février 2014 - 09:44




Gestion de la chose religieuse : le Maroc sollicité par la Tunisie, la Guinée  et la Libye
Le Roi Mohammed VI a donné son accord de principe pour accéder aux demandes de coopération en matière de gestion de la chose religieuse émanant de la Tunisie, de la Guinée (Conakry) et de la Libye, qui ont adressé des requêtes à cet effet au ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Le marocain ministère des Habous et des Affaires islamiques, a reçu trois demandes de coopération en matière de gestion de la chose religieuse. Ces demandes émanent du ministère des Affaires religieuses de la République tunisienne, portant sur la formation d'Imams tunisiens au Maroc et la mise à profit de l'expertise marocaine dans l'architecture de construction des mosquées ; du secrétariat général des Affaires religieuses en République de Guinée (Conakry), relative à la formation d'Imams guinéens au Maroc et de l'Institut de l'Imamat et de la prédication relevant du ministère des Waqf et des Affaires islamiques en République de Libye, qui souhaite bénéficier de sessions de formation en gestion de la chose religieuse.

Après avoir pris connaissance de ces requêtes, le Roi a donné ses hautes instructions pour que ces parties soient informées de l'accord de principe quant à la satisfaction de leurs demandes de coopération.

Mercredi 12 Février 2014 - 20:40





Nouveau commentaire :
Twitter