Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Gérard longuet : "Gbagbo rendra compte de ses actes"


Mardi 12 Avril 2011 modifié le Mardi 12 Avril 2011 - 09:01




Gérard longuet : "Gbagbo rendra compte de ses actes"
Le ministre de la Défense, Gérard longuet, était l'invité d'Europe 1 mardi matin. Il s'est exprimé sur l'arrestation de Laurent Gbagbo, et l'avenir de la Côte d'Ivoire. "La France voulait que l'affaire se dénoue tranquillement, que Laurent Gbagbo accepte sa défaite", a-t-il estimé, considérant que "le système a bien fonctionné".

Il a évoqué l'avenir du président sortant. "Une procedure est en cours à la Cour pénale internationale. Si elle montre que Laurent Gbagbo n'est en rien incriminé, je ne vois pas pourquoi il ne serait pas libre. Quand on n'est plus président, il est illégal d'utiliser des armes lourdes. Il y a certainement des aspects judiciaires".

"Il y aura un volet ivoirien, il y aura nécessairement un volet Tribunal pénal international. S'il y a une dimension crime contre l'humanité et si cette dimension est imputable à Gbagbo, comme tout le monde il rendra compte de ses actes", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, il a précisé que le nombre de soldats français de la force Licorne en Côte d'Ivoire, qui sont actuellement 1.700, va fortement baisser. "La Côte d''Ivoire est un pays où les gens sont travailleurs, les choses sont tout à fait possibles, avec un peu de paix et de volonté. On descendra tranquillement au niveau moyen de Licorne. Quelques centaines d'hommes suffiront certainement".


(Avec Europe1)
Mardi 12 Avril 2011 - 08:57





Nouveau commentaire :
Twitter