Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Génocide arménien : Aznavour remercie Sarkozy


Lundi 26 Décembre 2011 modifié le Mardi 27 Décembre 2011 - 11:33

Charles Aznavour fait part dans une lettre adressée à Nicolas Sarkozy de ses "sentiments de fierté, de reconnaissance et de justice rendue" après l'adoption par l'Assemblée nationale de la loi sur la pénalisation de la négation des génocides, dont celui des Arméniens.




Charles Aznavour (G) et Nicolas Sarkozy, le 7 octobre 2011 à Erevan en Arménie.
Charles Aznavour (G) et Nicolas Sarkozy, le 7 octobre 2011 à Erevan en Arménie.
"Vous vous êtes exprimé à plusieurs reprises pour la condamnation du négationnisme par la loi en rappelant à juste titre que la liberté d'expression, ce n'est pas celle de manipuler l'Histoire ni celle de nier les évidences historiques", écrit le chanteur d'origine arménienne dans ce courrier adressé au président de la République, dont l'AFP a obtenu copie.

"Il y a dix ans, la France avait inspiré des sentiments de fierté aux 500.000 Français d'origine arménienne, en devenant le premier Etat au monde à donner force de loi à la reconnaissance du génocide arménien", affirme Charles Aznavour. "Aujourd'hui, nous sommes fiers que notre Assemblée nationale préconise la pénalisation du négationnisme", ajoute-t-il.

"A Erevan, lors de votre visite d'Etat exceptionnelle en octobre dernier, en vous rendant au Mémorial du Génocide arménien, vous avez appelé la Turquie à revisiter son histoire, écrit encore Charles Aznavour, et vous avez redit tout votre engagement en faveur de I'adoption d'une loi française sur la condamnation du Génocide arménien et de leurs descendants".

Le chanteur a été nommé en 2009 ambassadeur d'Arménie en Suisse et représentant du pays auprès du bureau européen des Nations unies.

L'Assemblée nationale a adopté jeudi une proposition de loi UMP réprimant la négation de tout génocide, suscitant la colère des autorités turques. Le texte doit désormais être inscrit à l'ordre du jour du Sénat.

Lundi 26 Décembre 2011 - 21:57

Source Le Matin ch




Nouveau commentaire :
Twitter