Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Genève II: Le Maroc appelle les parties à faire preuve de courage et de réalisme pour sauver la Syrie


Mercredi 22 Janvier 2014 modifié le Mercredi 22 Janvier 2014 - 16:21

Le Maroc a appelé, mercredi, les parties au conflit en Syrie à faire preuve "de réalisme et de courage pour sauver le pays et le mettre sur le chemin de la paix et de la démocratie", dans le respect de sa souveraineté et de son intégrité territoriale.




"Il est grand temps pour les parties de prendre des décisions courageuses et de faire des concessions qu'exige l'esprit de réalisme et de compromis", a affirmé le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, devant la Conférence de paix sur la Syrie qui s'est ouverte mercredi à Montreux, en Suisse.

Cette perspective, a-t-il relevé, est la seule à même de préserver la souveraineté et l'intégrité territoriale du pays, d'assurer un avenir meilleur au peuple syrien et d'épargner à la région davantage de tension et d'instabilité.

Dans ce contexte, le ministre a appelé toutes les parties syriennes à saisir l'opportunité qui s'offre pour progresser vers un compromis susceptible de mettre un terme au cycle de violence et de tracer la voie à suivre, pour la construction de la Syrie nouvelle, selon un calendrier rapide et bien défini.

"Il nous appartient en tant que communauté internationale de ne pas rester les bras croisés si jamais les efforts de bons offices visant à parvenir à un tel consensus sont sciemment sabotés", a soutenu M. Mezouar.

Le monde, a souligné le ministre, "est en devoir de faire en sorte que le peuple syrien ne soit pas la victime de notre échec à établir un mécanisme pour l'arrêt des violences". "D'où la lourde responsabilité qui nous incombe pour rétablir paix et sécurité dans ce pays, d'autant plus qu'il n'y a aucune justification pour que le sang syrien continue à couler", a-t-il fait observer.

Dans le même sillage, M. Mezouar a réitéré la position du Maroc en faveur de la cessation des violences et du soutien des parties syriennes dans la recherche d'un accord global fondé sur la pleine mise en œuvre du communiqué de Genève I du 30 juin 2012.

Ce communiqué prévoit la mise en place d'une autorité de transition dotée des pleins pouvoirs exécutifs sur la souveraineté et l'unité territoriale de la Syrie.

Le ministre a d'autre part rappelé que le Royaume, soucieux de favoriser une solution politique à la crise syrienne, a fait montre de sens de responsabilité et d'attachement aux principes de dialogue et de solidarité durant les deux ans de son mandat en tant que pays membre non permanent du Conseil de sécurité.

Outre ses initiatives d'ordre politique au sein de la Ligue arabe, du groupe des Amis de la Syrie et de l'ONU, le Royaume s'est résolument engagé sur le plan humanitaire en apportant différentes formes d'aide et d'assistance aux frères syriens victimes du conflit, a-t-il poursuivi.

Dans ce contexte, a indiqué M. Mezouar, le Maroc appelle à accorder la priorité à la dimension humanitaire et à établir un mécanisme pour la protection des civils de sorte à venir en aide à ceux qui en ont besoin.

M. Mezouar prend part à cette conférence internationale à la tête d'une délégation composée notamment de l'ambassadeur représentant permanent du Maroc à Genève, M. Omar Hilale.
Mercredi 22 Janvier 2014 - 14:24





Nouveau commentaire :
Twitter