Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





GB: l'exécution sommaire de Foley, "une trahison des valeurs de notre pays" (Hammond)


Dimanche 24 Août 2014 modifié le Dimanche 24 Août 2014 - 14:14




Le ministre britannique des Affaires étrangères, Philip Hammond, a déclaré dans une tribune au Sunday Times que l'exécution sommaire de James Foley par un homme cagoulé à l'apparent accent anglais représente "une trahison des valeurs du pays".

La vidéo diffusée mardi par l'Etat islamique (EI), montre un homme s'exprimant avec un apparent accent anglais, masqué et habillé de noir qui semble exécuter James Foley, journaliste américain enlevé par des hommes armés en novembre 2012 en Syrie.

"Il s'agit d'une trahison des valeurs de notre pays et de tout ce que le peuple britannique représente", a écrit Philip Hammond.

Le Sunday Times assure, citant des sources gouvernementales, que le MI5 et le MI6, les services de renseignements, ont identifié un suspect britannique mais ne révèlent pas son identité.

"Il est horrible de penser que l'auteur de cet acte odieux aurait été élevé en Grande-Bretagne", a ajouté le chef de la diplomatie britannique.

Philip Hammond a averti que si les membres de l'EI n'étaient pas arrêtés, ils "tenteraient tôt au tard de frapper le sol britannique".

Selon les services de renseignements, "plus de 500 Britanniques sont partis en Syrie ou en Irak ces dernières années", a-t-il ajouté.

"Notre stratégie est claire. Nous investissons des ressources considérables afin de s'attaquer à ce problème sur le long terme".

La ministre britannique de l'Intérieur, Theresa May, a de son côté déclaré samedi qu'elle annoncerait prochainement des mesures pour interdire notamment l'existence de groupes extrémistes.

Le Premier ministre, David Cameron, a redit en début de semaine son engagement à aider diplomatiquement, militairement l'Irak et les peshmergas kurdes, dans leur lutte contre l'EI, en excluant "toute intervention au sol" de troupes britanniques.

A l'heure actuelle, l'assistance britannique à l'Irak se résume à des missions aériennes de surveillance, à l'envoi d'aide humanitaire et au transport d'armes de pays tiers à destination des peshmergas kurdes.

Dimanche 24 Août 2014 - 13:20





Nouveau commentaire :
Twitter