Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




GAFI : "Le Maroc n'est plus soumis au processus permanent de surveillance de la conformité en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme"


Vendredi 18 Octobre 2013 modifié le Samedi 19 Octobre 2013 - 20:23

Le Groupe d'Action financière (GAFI) a salué les "progrès importants" du Maroc en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme (LBC/FT), notant que le Royaume a établi le cadre législatif et réglementaire lui permettant de tenir les engagements pris dans son plan d'action relatif aux défaillances stratégiques identifiées par le GAFI en février 2010.




GAFI : "Le Maroc n'est plus soumis au processus permanent de surveillance de la conformité en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme"
Dans un communiqué rendu public, vendredi à Paris, le GAFI annonce que le Maroc "n'est donc plus soumis au processus permanent de surveillance de la conformité en matière de LBC/FT mené par le Groupe".

"Le Maroc continuera à travailler avec GAFIMOAN (Groupe d'Action Financière du Moyen-Orient et de l'Afrique du nord), afin de corriger l'ensemble des problèmes en matière de LBC/FT identifiés dans son rapport d'évaluation mutuelle", conclut le GAFI.

Le Groupe d'Action financière a été créé en juillet 1989 lors du Sommet du G7 de Paris pour examiner et élaborer des mesures de lutte contre le blanchiment de capitaux.

En octobre 2001, il a étendu son mandat pour intégrer les efforts de lutte contre le financement du terrorisme à ceux du blanchiment de capitaux.

Les objectifs du GAFI sont l'élaboration des normes et la promotion de l'efficace application de mesures législatives, réglementaires et opérationnelles en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et les autres menaces liées pour l'intégrité du système financier international.
Vendredi 18 Octobre 2013 - 23:59





Nouveau commentaire :
Twitter