Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Funérailles à Rabat de l'intellectuel marocain Mahdi El Manjra


Dimanche 15 Juin 2014 modifié le Dimanche 15 Juin 2014 - 14:41

Les funérailles de l'intellectuel marocain, Mahdi El Manjra, décédé vendredi soir à l'âge de 81 ans des suites d'une longue maladie, ont eu lieu samedi à Rabat.




Funérailles à Rabat de l'intellectuel marocain Mahdi El Manjra
Après les prières d'Addohr et du mort à la mosquée Abdelhakim Guedira, le cortège funèbre s'est dirigé vers le cimetière Sidi Messaoud à Hay Riad où le défunt a été inhumé.

Ont assisté à ces funérailles, le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, le ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, des membres de la famille du défunt, ainsi que plusieurs personnalités du monde de la culture, de la politique et des représentants de la société civile et des autorités locales.

A cette occasion, l'assistance a déclamé des versets coraniques et élevé des prières pour le repos de l'âme du défunt, implorant le Tout-Puissant d'accueillir le disparu dans son vaste paradis et de lui accorder une ample rétribution pour sa riche contribution dans le domaine intellectuel et culturel et celui de la recherche scientifique.

Dans une déclaration à la MAP, Lahcen Daoudi a indiqué que le défunt a eu le mérite, tout au long de son parcours intellectuel et scientifique, de "hisser le drapeau du Maroc dans de nombreuses plates-formes scientifiques internationales", ajoutant que feu Mahdi Elmandjra, qui avait ''comme souci la science et la recherche scientifique, représente un symbole de sacrifice et de nationalisme".

Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille du défunt, dans lequel le Souverain exprime Sa "profonde peine et une sincère compassion". Avec la mort de Mahdi Elmandjra, le Maroc aura perdu l'un des hommes de pensée connus pour leur militantisme sincère pour la défense des Droits de l'Homme et qui ont contribué à la formation de générations de Marocains, souligne le message Royal.

Mahdi Elmandjra, s'est éteint vendredi à Rabat des suites d'une longue maladie.

Le défunt, qui a assuré les fonctions de Directeur de la radiodiffusion télévision marocaine (1960), a occupé plusieurs postes dans le domaine scientifique et contribué à la fondation de la première Académie de futurologie.

Il est également lauréat de plusieurs distinctions nationales et internationales, comme il avait présidé des commissions d'élaboration de programmes d'enseignement de plusieurs pays européens.

Le Défunt était membre de l'Académie du Royaume du Maroc, de l'Académie africaine des sciences et de l'Académie mondiale des arts et lettres.

De même, feu Mahdi El Manjra était membre ou consultant de nombre d'organisations et d'académies internationales.

Il est l'auteur d'articles et d'études en sciences humaines et sociales ainsi que sur des questions de développement.

Parmi ses ouvrages les plus importants on peut citer "Le système des Nations Unies", "On ne finit pas d'apprendre" et "Première Guerre civilisationnelle".
Dimanche 15 Juin 2014 - 00:31

Source MAP




Nouveau commentaire :
Twitter