Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





François Hollande vante les avantages de la Loi Travail


Jeudi 14 Juillet 2016 modifié le Vendredi 15 Juillet 2016 - 00:34

Le président français François Hollande a vanté jeudi les avantages de la Loi très contestée sur le travail, l'origine de plusieurs manifestations dans l'Hexagone, annonçant que les décrets d'application de ce texte vont être pris immédiatement.




François Hollande vante les avantages de la Loi Travail
Lors de son interview télévisée, à l'occasion de la fête nationale française, Le président Hollande a dit comprendre les inquiétudes des Français, notant toutefois que cette "loi est bonne pour le pays, elle est conforme à mes valeurs".

Dans cette interview, la dernière de son mandat, le chef de l'Etat français, qui avait promis de ne pas se représenter à l'élection présidentielle de 2017,si la courbe du chômage n'est pas inversée, a assuré qu'une baisse du chômage interviendra a la fin de l'année, affirmant que son prédécesseur n'avait pas fait mieux sur ce point.

"Je pense que les choix que j'ai fait étaient les bons. Je pense que la stratégie que j'ai choisie pour le pays (...) c'était le bon cap, et je pense qu'il faut le suivre" a indiqué, par ailleurs, le président français, affirmant qu'il fallait "continuer cette action".

Sur un autre registre, le président Hollande, a souligné qu'il a tenu ses promesses de mandat, rappelant toutefois qu'une dégradation de la situation pouvait venir de l'étranger, citant notamment l'exemple du Brexit.

Au sujet de la sortie médiatique du ministre de l'Economie Emmanuel Macron, qui avait lancé en avril dernier son mouvement "En Marche" qu'il avait présenté comme une structure "ni de gauche ni de droite", et qui constitue un tremplin pour l'élection présidentielle de 2017, le chef de l'Etat français a indiqué que "ne pas respecter les règles d'un gouvernement, c'est le quitter". "Etre une équipe, c'est être ensemble pour le bien du pays. Je n'en dirai pas davantage sur ce sujet, chacun est informé", a-t-il insisté. Il a affirmé en outre que le principal enjeu de la prochaine élection présidentielle serait la cohésion, appelant à plus d'unité et de solidarité.

Par ailleurs, le président français a confirmé que l'état d'urgence sera bien suspendu le 26 juillet. "Cet état d'urgence, j'ai considéré qu'il fallait le prolonger jusqu'à ce que la loi nous donne les moyens de prévenir la menace terroriste avec efficacité" a-t-il indiqué. "On ne peut pas le prolonger éternellement ça n'aurait aucun sens" a souligné le président Hollande, rappelant les menaces régulières envoyées à la France par les organisations terroristes qui sévissent au Moyen-Orient.
Jeudi 14 Juillet 2016 - 23:08





Nouveau commentaire :
Twitter