Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








François Hollande lance un avertissement à la Russie


Jeudi 12 Janvier 2017 modifié le Vendredi 13 Janvier 2017 - 22:49

François Hollande a lancé jeudi un avertissement à ses successeurs à l'Elysée à l'égard de la Russie, estimant qu'"il ne suffit pas de répéter à l'envi qu'il +faut parler à la Russie+" pour régler les crises, notamment syrienne et ukrainienne.




Le président socialiste est régulièrement critiqué par ses adversaires politiques pour sa position jugée trop intransigeante vis-à-vis de la Russie, soutien du régime syrien de Bachar Al-Assad. Le candidat de la droite à la présidentielle d'avril François Fillon prône ainsi une réorientation des relations avec Moscou, également souhaitée par le parti d'extrême droite Front national.

"Il ne suffit pas de répéter à l'envi qu'il +faut parler à la Russie+, puisque nous ne cessons de le faire. Les problèmes ne disparaissent pas dès lors que nous en parlons, ce serait tellement simple. Il n'y a pas de diplomatie verbale. Il y a une diplomatie active. Le reste, c'est une illusion", a déclaré le chef de l'État lors des voeux au corps diplomatique, les derniers de son quinquennat.

Pour François Hollande, "le dialogue est essentiel. Mais il doit être sans concession sur nos intérêts et sur nos principes".

La Russie est "un partenaire pour la France, du fait de l'amitié ancienne entre nos deux peuples et des intérêts que nous partageons. J'ai eu à de nombreuses reprises à rencontrer Vladimir Poutine et à lui parler pour évoquer l'ensemble des crises. Je n'ai jamais pensé qu'il soit possible de se passer de la Russie pour apporter une réponse à ces crises", a également déclaré M. Hollande, citant en exemple l'accord sur l'Iran ou le conflit en Ukraine.

Regrettant que les accords de Minsk "tardent à être appliqués", il a réaffirmé que les sanctions contre la Russie "ne pourront pas être levées tant que les engagements n'auront pas été tenus".

Avec AFP
Jeudi 12 Janvier 2017 - 13:45





Nouveau commentaire :
Twitter