Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




François Hollande accueille les quatre ex-otages en Syrie à Villacoublay


Dimanche 20 Avril 2014 modifié le Dimanche 20 Avril 2014 - 18:32

Les journalistes français, ex-otages en Syrie, ont été accueillis par le président de la République et le ministre des Affaires étrangères à l'aéroport de Villacoublay, dimanche 20 avril.




Les quatre journalistes français, ex-otages en Syrie, sont arrivés en hélicoptère sur la base de Villacoublay, au sud de Paris, où ils ont été accueillis par François Hollande et leurs proches, ce dimanche 20 avril .

Didier François, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torrès ont d'abord embrassé sur le tarmac le président, accompagné du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, avant de se jeter dans les bras de leurs familles, à leur descente d'hélicoptère. Nicolas Hénin a embrassé ses deux jeunes enfants et sa femme.

Peu de détails ont filtré sur les conditions de la libération des quatre hommes. Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, a assuré qu'il n'y avait "pas eu de rançon" mais des "négociations".

On sait également encore peu de chose sur les conditions de détention des otages. Fabien Namias, directeur général d'Europe 1, pour qui travaillaient deux otages, a déclaré : "Depuis quelque temps on avait des nouvelles régulières toutes les trois semaines sur le fait qu'ils étaient détenus ensemble, pas isolés, et qu'ils n'avaient pas subi de trop mauvais traitements".

Nicolas Hénin a quand même expliqué s'être évadé trois jours après son enlèvement le 22 juin et avoir été repris par ses ravisseurs au bout d'une nuit de course solitaire dans la campagne syrienne, dans une interview à France 24. "En tout, a-t-il dit, je suis passé par une dizaine de lieux de captivité (...). La plupart du temps, avec d'autres personnes, notamment Pierre Torrès qui m'a rejoint assez vite. Cela a été une longue errance de lieux de détention en lieux de détention".

Didier François, 53 ans, grand reporter à Europe 1, et le photographe Edouard Elias, 23 ans, avaient été enlevés au nord d'Alep le 6 juin 2013. Le 22 juin, c'était au tour de Nicolas Hénin, 37 ans, reporter à l'hebdomadaire Le Point, et Pierre Torrès, 29 ans, photographe indépendant, à Raqqa.
Dimanche 20 Avril 2014 - 10:00

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter