Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





François Fillon refuse le statut "d'homme providentiel" à Nicolas Sarkozy


Vendredi 12 Juillet 2013 modifié le Vendredi 12 Juillet 2013 - 10:38




François Fillon refuse le statut "d'homme providentiel" à Nicolas Sarkozy
L'ex-Premier ministre a prononcé un discours à La Grande-Motte ce jeudi dans lequel il attaque Nicolas Sarkozy. "Personne ne peut dire : circulez, il n'y a rien à voir, le recours, c'est moi", comprenez, il n'y a pas que l'ancien président dans la course à la présidentielle 2017.

La contre-attaque de François Fillon. Ce jeudi à la Grande Motte (Hérault), il fallait montrer que Nicolas Sarkozy n'était pas le seul à pouvoir sauver l'UMP. Son grand rival pour 2017, François Fillon, a prononcé un discours offensif lors d'une réunion publique. "Je ne lie pas l'avenir de l'UMP à un homme", a déclaré l'ex-Premier ministre.

Dans l'Hérault, François Fillon a clairement pris ses distances avec Nicolas Sarkozy, qui a tenu un discours au siège de l'UMP en début de semaine, tout en affirmant qu'il ne s'agissait pas d'un retour politique.

Un faux retour qui a "énervé" François Fillon selon ses proches. Deux jours plus tard, il avait annoncé la liste de ses relais départementaux pour les municipales.
Car François Fillon doit réoccuper l'espace politico-médiatique s'il veut lutter contre Nicolas Sarkozy dans la course à la présidentielle 2017. Alors à la Grande Motte il tape fort : "Personne ne peut dire : circulez, y'a rien à voir, le recours, c'est moi", ajoutant, "l'UMP ne peut vivre congelée (...) dans l'attente d'un homme providentiel".

Vendredi 12 Juillet 2013 - 10:34





Nouveau commentaire :
Twitter