Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




France: une femme impliquée dans la préparation d'un acte terroriste mise en examen et écrouée


Dimanche 11 Septembre 2016 modifié le Dimanche 11 Septembre 2016 - 16:28

Une femme impliquée dans la préparation d’un acte terroriste en France a été mise en examen et écrouée samedi soir dans le cadre de l’enquête ouverte suite à la découverte, le week-end dernier, d’une voiture chargée de bonbonnes de gaz en plein cœur de Paris, a-t-on indiqué de source judiciaire.




Cette jeune femme de 29 ans, dont les empreintes ont été retrouvées dans ce véhicule abandonné près de la cathédrale Notre-Dame Paris, est poursuivie pour "association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste criminelle" et "tentative d'assassinats en bande organisée", a précisé le parquet de Paris.

Fichée pour des velléités de départ en Syrie, cette mère de trois enfants avait été arrêtée mardi dans le sud de la France avec son compagnon, dont la garde à vue a été levée.

Cet attentat à la voiture piégée n’a pas abouti. "Après une tentative infructueuse" pour mettre le feu au véhicule, la suspecte et une autre jeune femme "ont fui à la vue d'un homme" pris "pour un policier en civil", a ajouté la même source.

Vendredi dernier, le procureur de Paris François Molins avait expliqué, lors d’une conférence de presse, qu’une cigarette à peine consumée et une couverture avec des traces d'hydrocarbures, avaient été trouvées dans le coffre de la voiture près des bonbonnes de gaz. "Si l'incendie avait pris, il aurait entraîné la destruction du véhicule", a-t-il indiqué.

Trois femmes avaient été interpellées jeudi, dans le cadre de l’enquête ouverte sur cette affaire. Ce "commando" féminin, dont les membre sont suspectés de préparer des "actions violentes et imminentes" en France, était "téléguidé" par l'organisation terroriste Daech depuis la Syrie, a fait savoir le procureur de Paris.

Selon une source proche du dossier, elles voulaient commettre des actes terroristes dans des gares à Paris et en région parisienne et s’en prendre aux forces de l’ordre.
Dimanche 11 Septembre 2016 - 16:26





Nouveau commentaire :
Twitter