Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




France : un séisme de magnitude 5 frappe la Charente-Maritime


Jeudi 28 Avril 2016 modifié le Jeudi 28 Avril 2016 - 10:49

Le séisme, dont l'épicentre du séisme est situé entre Rochefort et La Rochelle, a secoué la région peu avant 9 heures. Peu de dégâts sont à noter.




La Charente-Maritime a été touchée par un séisme de magnitude 5 ce jeudi matin à 8 h 46, a indiqué le Réseau national de surveillance sismique (Rénass), confirmant les témoignages de nombreux habitants ayant ressenti la secousse.

Aucun dégât majeur n'était à ce stade signalé dans la zone touchée par le séisme, dont l'épicentre est situé entre Rochefort et La Rochelle. De nombreux témoins du département ont toutefois ressenti une forte secousse, qui a parfois fait tomber des objets situés sur des étagères ou des morceaux de plâtre des plafonds.

« À cette heure, cet événement n'a pas donné lieu à des demandes de secours auprès des sapeurs-pompiers », a indiqué la préfecture dans un communiqué. « Un recensement plus précis des conséquences a été lancé par les services de la préfecture, en lien avec les sapeurs-pompiers, la gendarmerie et les autres services de l'État », souligne-t-elle. « J'ai ressenti que ça vibrait, et ensuite comme une déflagration ou une explosion », a expliqué un correspondant de l'Agence France-Presse résidant à 12 km de l'épicentre.

Activité sismique importante

Selon divers témoignages recueillis sur Twitter, l'onde de choc du séisme a été ressentie dans une moindre mesure jusqu'en Vendée, à Poitiers, à Niort ou à Bordeaux, à près de 200 km de La Rochelle à vol d'oiseau. La Charente-Maritime est connue pour son activité sismique, généralement plutôt du côté de l'île d'Oléron, a expliqué Sophie Lambotte, sismologue au Renass, situé à Strasbourg. « Magnitude 5, c'est déjà un séisme important, on n'en a pas si fréquemment que ça, ça sort un peu de l'ordinaire », a-t-elle souligné.

Selon la sismologue, un tremblement de terre d'une magnitude supérieure à 5 avait été enregistré du côté de l'île d'Oléron en 1972, et un autre autour de 4,5 en 2005. Une activité sismique importante est également connue plus au nord, du côté de Fontenay-le-Comte, en Vendée voisine. « On est à la limite des failles héritées du Massif armoricain, des failles cisaillantes qui coulissent d'un bord sur l'autre. Il y a d'autres failles du côté d'Oléron qui sont de même orientation », conclut Sophie Lambotte.
Jeudi 28 Avril 2016 - 10:43

AFP




Nouveau commentaire :
Twitter