Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





France: un parti des musulmans se présente aux élections départementales


Jeudi 12 Février 2015 modifié le Jeudi 12 Février 2015 - 23:08




Le parti l'Union des démocrates musulmans français (UDMF) compte se présenter aux élections départementales des 22 et 29 mars dans le canton de Bobigny en Seine-Saint-Denis (région parisienne).

Shérazade Benhaddad, 34 ans, et Khalid Majid, 36 ans, ont déposé hier leur candidateure, rapporte ce jeudi le journal Le Parisien. Sept autres listes devraient être présentées dans les jours qui viennent à Bagneux (Hauts-de-Seine), aux Mureaux (Yvelines), à Marseille, Lyon, Nice, Avion (près de Lens, dans le Pas-de-Calais) et très probablement à Strasbourg.

« Sur un peu plus de 2 000 cantons à renouveler, cela reste certes infime. Mais ce parti lancé en 2012 fait de plus en plus d'adeptes », relève le journal, indiquant que depuis la parution des livres d'Eric Zemmour et de Michel Houellebecq, et surtout à la suite des récents attentats parisiens contre « Charlie Hebdo » et Hyper Cacher, plus de 200 nouvelles recrues ont frappé à la porte de l’UDMF.

Selon Le Parisien, le parti enregistre aujourd’hui près de 900 adhérents et les fondateurs assurent compter 8 000 sympathisants en France, qui se sentent bien souvent stigmatisés.

« Aujourd'hui, il existe en France un parti des chrétiens-démocrates », lance Najib Azergui, le fondateur, comme pour devancer les interrogations ou les critiques sur son parti. « L'UDMF tente de donner une voix à une partie de la population qui ne se retrouve pas dans les partis traditionnels et qui a envie d'agir. Pas en islamisant la société ni en installant la charia en France », précise au Parisien ce Français d'origine marocaine, qui travaille dans la formation informatique.

Dans les troupes de l'UDMF, on trouve principalement des quadras actifs, et « autant d'hommes que de femmes », jure Azergui, cité par le journal. « De quoi muscler les équipes de ce parti totalement novice qui survit uniquement grâce aux 20 € de cotisation annuelle demandée aux militants », souligne le Parisien. « On souhaite garder notre indépendance », assure le fondateur.

Jeudi 12 Février 2015 - 15:12

Par Lila Taleb





1.Posté par Lou Ravi le 14/02/2015 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Plus nombreux seront les Français qui auront lu le Coran, mieux cela vaudra. L'ignorance est mère de tous les vices.

Nouveau commentaire :
Twitter