Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




France: trois mosquées profanées ce week-end


Dimanche 3 Février 2013 modifié le Lundi 4 Février 2013 - 10:04




France: trois mosquées profanées ce week-end
Des graffitis islamopphobes, racistes ou provocateurs ont été découverts dimanche sur trois mosquées en France.A Ozoir-La-Ferrière, à 35 km à l'est de Paris, des croix gammées ont été tagués dans la nuit de samedi à dimanche sur une mosquée située dans une rue tranquille.

A Besançon, deux autres mosquées ont été profanées ce week-end par un graffiti provocateur représentant dans les deux cas une étoile de David, symbole du judaïsme. "Tous les éléments font penser que la communauté juive n'est pas impliquée dans cette affaire", a déclaré le secrétaire général de la préfecture du Doubs, Joël Maturin, parlant d'un acte "isolé et inutilement provocateur".

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a condamné "avec la plus grande sévérité la profanation" de la mosquée par "des inscriptions nauséabondes et haineuses".

Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) a condamné pour sa part "avec la plus grande vigueur" ces profanations. "Le CFCM est profondément indigné par la multiplication de ces actes xénophobes qui visent des lieux de prière et de recueillement, et exprime son soutien total aux responsables et aux fidèles des trois mosquées visées", indique dimanche un communiqué de cette instance représentaive du culte musulman en France..

Depuis le début de l’année 2013, six mosquées ont été profanées par des croix gammées et des slogans extrémistes. En 2012, 201 actes anti-musulmans ont été enregistrés, soit une augmentation de 28% par rapport à 2011, selon l'Observatoire de l'islamophobie.

"Face à la monté inquiétante des actes antimusulmans, notamment ceux qui touchent les mosquées de France, le CFCM appelle les pouvoirs publics à mobiliser davantage de moyens afin d’arrêter les auteurs de ces actes révoltants et insupportables", a-t-on ajouté de même source.

Les responsables des deux mosquées de Besançon "ont exprimé leur intention de porter plainte". La police va transmettre ses constatations au procureur de la République.




Dimanche 3 Février 2013 - 18:32





Nouveau commentaire :
Twitter