Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





France: pagaille dans le trafic Eurostar après l'intrusion de migrants dans le tunnel


Mercredi 2 Septembre 2015 modifié le Mercredi 2 Septembre 2015 - 10:31




- Des centaines de passagers voulant se rendre en train à Londres ont été bloqués durant des heures près de l'entrée française du tunnel sous la Manche après l'intrusion de migrants sur les voies de l'Eurostar dans la nuit de mardi à mercredi.

Un Eurostar spécial est arrivé mercredi vers 07H00 GMT en gare de Calais-Frethun pour prendre en charge quelque 700 passagers regroupés à cet endroit à cause du blocage du trafic, a constaté un correspondant de l'AFP.

Ces perturbations sont la conséquence "de la présence d'intrus sur les voies à l'entrée française du tunnel, sur le site d'Eurotunnel", a fait savoir un responsable de la communication d'Eurostar, précisant que les incidents avaient débuté vers 20H30 GMT mardi.

Quelque 3.000 migrants sont présents dans la région de Calais et cherchent à tout prix à passer en Angleterre.

Selon un porte-parole régional de la SNCF, "des personnes ont envahi les voies et ont conduit au ralentissement d'un train à l'entrée du tunnel, côté français". "Une fois le train arrêté, les forces de l'ordre sont intervenues pour l'évacuation et ça a bloqué les Eurostar qui étaient en ligne vers Londres. Il a fallu couper le courant pour des raisons de sécurité", a-t-il dit.

La nuit a été particulièrement longue pour les centaines de passagers de l'Eurostar 9055, parti à 17H42 GMT de la gare du Nord à Paris. Resté bloqué à proximité de l'entrée du tunnel sous la Manche, le train a finalement été tracté en gare de Calais.

"On est restés environ quatre heures à côté du tunnel, on voyait des policiers passer à la hâte dans le train", a confié Clothilde, 23 ans, une Française qui habite à Londres.

Cinq autres Eurostar ont été touchés par ces incidents. Certains ont été contraints de rebrousser chemin et d'autres ont pu finalement poursuivre leur route.

Mercredi 2 Septembre 2015 - 10:06

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter