Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




France: le ministre de l'Intérieur appelle à la fin des "divisions" entre musulmans de différentes origines


Vendredi 6 Juillet 2012 modifié le Vendredi 6 Juillet 2012 - 22:35




France: le ministre de l'Intérieur appelle à la fin des "divisions" entre musulmans de différentes origines
Le ministre français de l'Intérieur Manuel Valls a invité vendredi les musulmans à construire un "Islam de France" indépendant de toute tutelle étrangère, lors de l'inauguration d'une grande mosquée à Cergy, commune de la grande banlieue de Paris.

Le ministre, également chargé des cultes, a appelé à la fin des "divisions" entre musulmans de différentes origines et à la mise en place d'un "dialogue serein" entre responsables du culte musulman et pouvoirs publics;

"Je sais les liens qui existent entre de nombreux musulmans, souvent étrangers ou récemment naturalisés, et leur pays d'origine. Mais notre responsabilité c'est de progressivement construire un Islam de France, un Islam qui trouve pleinement ses racines dans notre pays", a souligné M. Valls.

"Les divisions, les égoïsmes, les concurrences, ne peuvent pas différer plus longtemps le dialogue indispensable qui doit s'ouvrir sur les sujets cultuels", a-t-il assuré, en référence aux dissensions internes au CFCM.

"Je veux avec le culte musulman un dialogue serein sur les sujets qui concernent réellement le culte musulman", a-t-il ajouté, devant le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), l'instance représentative de l'islam, Mohammed Moussaoui..

L'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant avait lancé début 2012 une réforme des statuts du CFCM prévoyant notamment une modification de la présidence de cette instance qui reste minée par les divisions, huit ans après sa création. L'Union des organisations islamiques de France (UOIF), proche des Frères musulmans, a quitté le CFCM en 2011.

M. Valls a invité les organisations musulmanes à suivre l'exemple de la mosquée de Cergy.

D'un coût total de 3,75 millions d'euros, cette mosquée de 2.000 m2, qui peut accueillir jusqu'à 1.500 fidèles, a été financée en fonds propres par la Fédération musulmane de Cergy, regroupement de dix associations issues de différentes communauté.

Elle a bénéficié du soutien de la ville de Cergy, qui a garanti à hauteur de 50% l'emprunt de 2,2 millions d'euros souscrit par la Fédération, et a consenti un bail de 99 ans sur le terrain qui accueille l'édifice.


Vendredi 6 Juillet 2012 - 21:22

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter