Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




France: explosions et incendie sur un site pétrochimique, la thèse d'un acte malveillant privilégiée


Mardi 14 Juillet 2015 modifié le Mardi 14 Juillet 2015 - 11:20

Deux explosions ont eu lieu tôt mardi matin sur un site pétrochimique dans le sud de la France suivies d'un incendie spectaculaire qui n'a fait aucun blessé, à la suite, semble-t-il, d'un "acte malveillant", selon des sources concordantes.




"Un acte malveillant est une hypothèse sérieuse", a confié une source proche du dossier. "Selon les premiers éléments de l'enquête, la probabilité que ces deux incendies de cuves distantes de 500 mètres puisse être accidentelle est très faible. Les enquêteurs privilégient la thèse d'un acte volontaire", a affirmé une autre source proche de l'enquête.

Vers 03H00 (01H00 GMT), deux explosions ont retenti sur le site LyondellBasell à Berre-l'Etang, proche de l'aéroport de Marseille-Marignane, a-t-on appris de source proche de l'enquête. "Deux cuves, distantes de 500 mètres l'une de l'autre et remplies de produits chimiques, sont touchées", a-t-on expliqué.

"Aucun blessé n'est à déplorer", ont précisé les autorités locales, tandis que la société LyondellBasell a annoncé une "enquête approfondie" sur les causes du sinistres qui "restent à déterminer".

A l'approche de ce site classé Sévéso, une cuve est visible en feu dont se dégage un épais panache de fumée, ont rapporté des journalistes de l'AFP.

Des barrages de police et de gendarmerie - les gendarmes portant des masque à gaz autour du cou - empêchent l'accès au site. Une centaine de pompiers et une vingtaine de véhicules spécialisés ont été déployés sur place.

Le site, qui s'étend sur près de mille hectares au bord d'un étang, emploie environ 1.000 personnes et de nombreux sous-traitants. Un "barrage préventif" a été installé sur l'étang pour prévenir toute pollution notamment par les "eaux d'extinction".

La zone industrielle comprend un vapocraqueur et des unités de polypropylène et de polyéthylène de taille mondiale. Les unités de polyoléfines produisent du polypropylène et du polyéthylène ayant un grand nombre d'applications domestiques et industrielles. Il compte également des unités chimiques et des installations logistiques telles que des équipements portuaires, pipelines, terminaux de stockage et de distribution.

Les deux "bacs de stockage" touchés par l'incendie "contiennent des hydrocarbures de type essence", selon LyondellBasell, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 44 milliards de dollars en 2013 et compte plus de 13.000 employés à travers le monde.

Le sinistre "n'est "pas toxique" et le site industriel, qui appartient depuis 2008 au groupe Lyondellbasell, immatriculé aux Pays-Bas et coté à Wall Street, n'a jamais connu d'autres incendies, selon l'un de ses responsables.
Mardi 14 Juillet 2015 - 10:56

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter