Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




France: enquête sur des commissions lors de l'entrée du Qatar chez Veolia


Mercredi 15 Octobre 2014 modifié le Mercredi 15 Octobre 2014 - 15:41

La justice française a ouvert une enquête pour corruption au sujet du versement de 182 millions d'euros de commissions en marge de l'entrée d'un fonds qatari au capital du groupe Veolia en 2010, a appris l'AFP mercredi de source proche du dossier.




Cette enquête préliminaire du parquet de Paris suit une révélation du journal Libération sur l'existence de ces commissions, versées à l'occasion de l'achat par le fonds Qatari Diar de 5% du capital du groupe de services liés à l'environnement, pour 624 millions d'euros d'actions, en avril 2010.

Or Veolia étant cotée en Bourse, ses actions étaient "librement disponibles sur le marché", souligne le quotidien.

Selon le journal, un "montage financier" entre Chypre et le Luxembourg aurait été utilisé et les commissions auraient atterri dans "trois sociétés écran" à Chypre, en Malaisie et à Singapour.

"Ni Veolia ni les personnes encore présentes dans l'entreprise ne disposent d'une quelconque information concernant les éléments évoqués ce jour par le journal Libération", avait répondu à l'AFP le groupe Veolia, qui était dirigé en 2010 par Henri Proglio.

Ce dernier cumulait ce poste avec la présidence d'EDF, qu'il a conservée depuis mais où il n'a pas été reconduit mercredi. L'Etat, actionnaire majoritaire d'EDF, a nommé l'industriel Jean-Bernard Lévy (PDG du groupe électronique de défense Thalès) pour lui succéder.

La semaine dernière, à la suite des révélations de Libération, l'avocat d'EDF, Me Jean-Pierre Mignard, avait assuré qu'aucune enquête ne visait le groupe ou son patron pour des versements de commissions.
Mercredi 15 Octobre 2014 - 15:40

AFP




Nouveau commentaire :
Twitter