Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




France: des imams au mémorial de la Shoah à Drancy d'où furent déportées près de 70.000 personnes


Mardi 5 Février 2013 modifié le Mardi 5 Février 2013 - 10:47




France: des imams au mémorial de la Shoah à Drancy d'où furent déportées près de 70.000 personnes
Une trentaine d'imams se sont rendus lundi soir au Mémorial de la Shoah à Drancy, près de Paris, pour montrer que l'islam est une religion "d'amour" et de "tolérance", une "image forte" saluée par le ministre français de l'Intérieur Manuel Valls.

74% des Français estiment que la religion musulmane n'est pas compatible avec les valeurs de la société française, selon un sondage Ipsos publié dans Le Monde en janvier.

Les imams, venus de plusieurs villes de France avec des responsables d'associations cultuelles, sont arrivés en autocar en fin de journée à l'ancien camp d'internement des Juifs d'où furent déportées près de 70.000 personnes entre 1941 et 1944.

Après le dépô t d'une gerbe de fleurs à la mémoire des victimes, ils ont été brièvement reçus au mémorial de la Shoah inauguré en septembre, et "remerciés" de leur visite par son directeur Jacques Fredj.

"Ce sont des images très fortes qui parlent mieux que les mots et les discours", a estimé Manuel Valls. "Le monde a besoin de paix et de concorde, de gens qui dialoguent et s'écoutent".

Des représentants des autres grands cultes étaient présents à la visite qui a été suivie d'un dîner au Centre Culturel de Drancy pour l'Aïd-el-Mouled, fête de la naissance du prophète Muhammed.

"L'Islam de France doit s'organiser pour représenter l'immense majorité des musulmans et laisser parler les voix les plus modernes", a lancé à cette occasion M. Valls, en réclamant à nouveau "des imams formés en France". "Nous n'avons pas besoin de l'agent des pays étrangers", a-t-il redit.

A l'automne, 17 imams s'étaient déjà rendus en Israël à l'initiative de Hassen Chalghoumi pour prier sur la tombe des enfants juifs tués à Toulouse devant leur école, il y a onze mois, par Mohamed Merah.

Mardi 5 Février 2013 - 01:36





Nouveau commentaire :
Twitter