Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




France : comment les entreprises appréhendent le ramadan ?


Samedi 20 Juin 2015 modifié le Samedi 20 Juin 2015 - 19:42

En entreprise, le jeûne n'est chose aisée et demeure une pratique discrète. Dans la majeure partie des cas, c’est bien le salarié qui continue de remplir les objectifs de l’entreprise et s’adapte à ses contraintes et non l’entreprise qui adapte ses conditions de travail. Selon un sondage IFOP réalisé en 2011 en France près de 71% de musulman, estimés à cinq millions, déclarent observer le ramadan.

Par Khaoula Tamimount




France : comment les entreprises appréhendent le ramadan ?
Jeudi 18 juin, les musulmans de France ont entamé le jeûne qui correspond à l’un des cinq piliers de l’islam. Les croyants doivent s’abstenir de manger et de boire du lever au coucher du soleil. Avec les longues journées qui caractérisent cette période estivale, Comment le ramadan est-il appréhendé par les employeurs et les salariés observant le ramadan ?

Si dans le service public les salariés, tenus au devoir de neutralité, ne peuvent prétendre à des aménagements en période de jeûne, les entreprises privées sont de plus en plus nombreuses à s'intéresser de près à la question.

Le droit du travail impose aux entreprises de respecter la liberté de religion sauf dans deux domaines: la protection des individus (le prosélytisme, l'entrave à la sécurité, à l'hygiène) et la bonne marche de l’entreprise (le bon déroulé et l'organisation d'une mission). Tout refus doit être justifié par des motifs objectifs.

Selon un sondage IFOP de 2008, seuls 26 % des dirigeants d'entreprise ont aménagé les horaires de leurs employés pour le Ramadan ou pour toute autre demande liée au culte religieux.

La différence dans le traitement des personnes désirant faire le ramadan est essentiellement liée à la taille de l'entreprise. Certains grands groupes tentent d'apporter des solutions aux problèmes d'organisation posés par le jeûne. A EDF, on a mis en place en 2009 une « grille de critères » détaillant la gestion des employés selon la religion en conformité au droit du travail. Bouygues Construction reste très théorique, l’entreprise renvoie à un guide "religion et entreprise" distribué aux responsables RH et manager, qui n’est pas diffusé à l’extérieur. Du côté de PSA Peugeot-Citroën, ce sont les chefs d'équipe qui ont des consignes générales à appliquer aux personnes qu'ils gèrent.
Mais dans les PME la question est très différente. Soit l'ambiance dans la société est tendue, auquel cas la question est source de conflits, soit l’entreprise peut se permettre de prendre en compte la dimension humaine de ses employés et mets en place des solutions.

Dans la majorité des cas, les jeûneurs demandent des aménagements d'emploi du temps, comme le report d'une heure de travail gagnée sur l'absence de pause-déjeuner ou le décalage des horaires de travail sur les chantiers, pour éviter les fortes températures et les risques de déshydratation. Même si des aménagements peuvent être trouvés, il s'agit bien souvent davantage d'arrangement entre collègues que d'une pratique managériale franche de la diversité de la part de la hiérarchie.

Au pays de la laïcité, la question du Ramadan ne peut être résolue par la loi mais seulement grâce au bon sens et le vivre ensemble.


Samedi 20 Juin 2015 - 16:33





Nouveau commentaire :
Twitter