Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





France: campagne vidéo pour fuir, se cacher, alerter en cas d'attentats


Mercredi 17 Février 2016 modifié le Mercredi 17 Février 2016 - 18:42

Après une affiche dévoilée début décembre, le gouvernement français lance mercredi une campagne vidéo pour apprendre "les réflexes permettant de se protéger et de sauver des vies en cas d'attaque terroriste", trois mois après les tueries du 13 novembre.




La vidéo, qui dure 2 minutes 40, comporte plusieurs séquences articulées autour du "triptyque S'échapper/ Se cacher/ Alerter, auquel s'ajoute un volet d'initiation aux gestes de premiers secours", ont précisé les services du Premier ministre dans un communiqué.

Fuir, se cacher, alerter

Les conseils prodigués restent les mêmes : fuir si les conditions le permettent. Puis si possible aider les autres à quitter les lieux du danger, ne pas s'exposer, alerter les gens autour de soi et les dissuader de s'approcher du danger.

Si la fuite est impossible, il faut s'enfermer et se barricader, ou à défaut s'abriter derrière un obstacle solide comme un mur ou un pilier, éteindre la lumière et mettre son téléphone sur silencieux et sans vibreur.

Une fois en sécurité, il est recommandé d'appeler les numéros d'urgence (17 et 112), et, à l'approche des forces de l'ordre, de ne pas courir vers elles ou d'avoir des gestes brusques, et de lever les mains en l'air, paumes ouvertes.

Il est également conseillé de repérer les issues de secours en entrant dans un lieu, ne diffuser aucune information sur l'intervention des forces de l'ordre, et ne pas diffuser d'informations non vérifiées sur les réseaux sociaux.

La vidéo explique également quelques gestes d'urgence : comment effectuer un point de compression sur un saignement ou comment poser un garrot.

En 2015, la France a été frappée par une double série d'attentats, en janvier contre le journal satirique Charlie Hebdo, des policiers et un magasin cacher (17 morts au total) et en novembre contre le Stade de France, des terrasses de café et la salle de concerts du Bataclan (130 morts et plusieurs centaines de blessés).

Mercredi 17 Février 2016 - 10:57

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter