Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




France Hollande veut "dépasser toutes les difficultés" entre France et Maroc


Mardi 14 Octobre 2014 modifié le Mercredi 15 Octobre 2014 - 09:29

Le président François Hollande a saisi mardi la cérémonie de l’inauguration de l’exposition-événement « Le Maroc contemporain » à l’institut du monde arabe pour souligner son double attachement, personnel et celui de son pays, à la consolidation, voire à la relance des relations avec le royaume afin de « dépasser toutes les difficultés », et a rendu hommage au roi Mohammed VI avec « avec lequel j'entretiens des relations amicales depuis mon accession à la présidence de la République".




« Cette exposition est l’occasion pour moi de rappeler l’importance que je t‘attache à l’amitié entre la France et le Maroc. Je veux que nos deux pays non seulement demeurent des partenaires d’exception mais puissent encore coopérer davantage dans tous les domaines », a-t-il dit aux côtés de la princesse Lalla Meriem.

« Je veux maintenir des relations de confiance et dépasser toutes les difficultés que peuvent parfois surgir, parce que nous avons besoin l’un de l’autre, la France du Maroc et le Maroc de la France », a poursuivi M. Hollande à un moment où les relations franco-marocains sont tendues et la coopération judiciaire est suspendue par le Maroc depuis février dernier.

« Je veillerai personnellement à ce que nos relations puissent être amplifiées, consolidées et si c’est nécessaire relancées », a-t-il insisté.

Le président français a en outre rappelé que le roi Mohammed VI était le premier chef d’Etat qu’il avait reçu en mai 2012. « Je veux que nos deux pays non seulement demeurent des partenaires d'exception mais puissent encore davantage coopérer dans tous les domaines", a-t-il encore indiqué.

Evoquant la forte relation humaine entre les deux pays, François Hollande a souligné que quelque 2 millions de touristes français se rendent au Maroc chaque année. Mais dans la foulée de l'assassinat en septembre du Français Hervé Gourdel en Algérie par des jihadistes liés au groupe Daech, Paris a classé une quarantaine de pays en zone « vigilance renforcée" dont le Maroc provoquant une baisse du flux touristique.

"Je ne voudrais pas que s'installe l'idée que ce serait dangereux aujourd'hui d'aller visiter le Maroc ou d'aller voyager au Maroc", a-t-il déclaré.

Devant la réaction outrée des professionnels du secteur français et marocains, le quai d’Orsay s’est justifié précisant que s’agissant du Maroc, à l'exception d'une bande frontalière au Sud, la quasi-totalité du pays figure en vert (vigilance normale).

Le président Hollande a par ailleurs salué la force du message politique du Maroc dans le monde arabe qui émane d'une démarche "exemplaire" et souligné aussi les initiatives courageuses prises par le royaume pour la consolidation du processus démocratique.

Le président français a également loué "le travail du Maroc pour promouvoir un discours de modération, de tolérance et de paix" face à l'expansion de groupes islamistes armés, notamment dans la région du Sahel.


Mardi 14 Octobre 2014 - 15:30

Par Hasna Daoudi




Nouveau commentaire :
Twitter