Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





France-Bac 2012 : c'est parti pour l'épreuve de philo


Lundi 18 Juin 2012 modifié le Lundi 18 Juin 2012 - 21:35

L'emblématique épreuve de philosophie a commencé ce lundi dès 8h, un "casse-tête" sur lequel les élèves vont plancher pendant 4 heures. Elle marque le coup d'envoi du baccalauréat 2012, qui concerne plus de 700.000 candidats toutes séries confondues. Une session placée sous surveillance renforcée après les fraudes de l'an dernier.




France-Bac 2012 : c'est parti pour l'épreuve de philo
Plus de 700.000 candidats

Les élèves des trois séries du baccalauréat général, S (scientifique) ES (économique et social) et L (littéraire) sont les premiers, dès 8h, à plancher sur la philo, épreuve inaugurale de l'examen.

Les candidats au bac professionnel leur emboîteront le pas à 9h30, avec le français, tandis que les candidats au bac technologique commenceront avec la philosophie, mais à partir de 14h.

Près de la moitié des 703.059 candidats (+6,91% sur un an) passeront le bac général et environ un sur cinq le bac technologique, sésames pour la poursuite des études. Près d'un tiers des candidats se présenteront au bac pro, tremplin vers la vie active.

Le plus jeune candidat a douze ans, dans l'Académie de Montpellier. Le doyen, René Buffière, 87 ans, va passer les épreuves en série ES et révise depuis des mois dans sa maison de retraite de Bassillac (Dordogne). Ses "efforts", il les dédie à son fils, un inspecteur du travail tué en 2004 par un agriculteur.

Le bac, "une vaste machine complexe et subtile"

Le bac est "une vaste machine complexe et subtile", rappelle Jean-Michel Blanquer, directeur général de l'enseignement scolaire: l'édition 2012 devrait générer 4 millions de copies. 175.390 examinateurs et correcteurs seront mobilisés. Chaque candidat présent "coûte" 82,2 euros.

En 2011, le pourcentage de bacheliers d'une génération s'est hissé à 71,6%, et devrait connaître encore cette année "une légère augmentation", selon M. Blanquer. L'an dernier, 45% des bacheliers avaient décroché leur diplôme avec une mention, un peu plus que l'année précédente.

Après les fraudes de l'an dernier, cette édition du bac est placée sous haute surveillance.



Lundi 18 Juin 2012 - 08:46





Nouveau commentaire :
Twitter