Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




France/Attentats: "la traque se poursuit", la police cherche d'éventuels complices des tueurs (Valls)


Lundi 12 Janvier 2015 modifié le Lundi 12 Janvier 2015 - 16:01

Les forces de sécurité françaises poursuivaient lundi une "traque" pour retrouver au moins "un complice" des jihadistes auteurs des attentats de Paris la semaine dernière, a affirmé lundi le Premier ministre français Manuel Valls.

"La traque se poursuit", a déclaré le chef du gouvernement, en refusant de livrer plus de détails. "Nous considérons qu'il y a effectivement probablement d'éventuels complices", a-t-il seulement ajouté sur les médias RMC et BFMTV.




Près de 8.500 militaires au total vont être déployés dans le cadre du plan Vigipirate, maintenu au niveau "alerte attentat", son échelon le plus élevé, a en outre précisé Manuel Valls.

"Il y avait à peu près un millier de soldats dans le cadre du plan Vigipirate, nous en avons déployé 2.000 supplémentaires et dans les jours qui viennent, nous allons en déployer 6.000 en plus de l'engagements des forces de l'ordre, policiers et gendarmes, puisque 4.100 gendarmes mobiles et CRS sont déjà déployés", a-t-il ajouté.

Le plan Vigipirate a été relevé au niveau "alerte attentat", soit le plus élevé, après la tuerie qui a fait 12 morts mercredi au siège de Charlie Hebdo, à Paris.

Après la prise d'otages dans laquelle quatre personnes ont été tuées, vendredi, dans une supérette casher de la capitale, les lieux de culte et institutions confessionnelles font, comme les journaux, l'objet d'une surveillance renforcée.

Manuel Valls a ainsi cité "les synagogues, les écoles confessionnelles juives mais aussi les mosquées, parce que ces derniers jours, il y a eu un certain nombre d'attaques contre les mosquées".

Lundi 12 Janvier 2015 - 09:33





Nouveau commentaire :
Twitter