Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Françaises tuées en Argentine : l'arme saisie est bien celle du crime


Mercredi 10 Août 2011 modifié le Mercredi 10 Août 2011 - 23:31




Françaises tuées en Argentine : l'arme saisie est bien celle du crime
Le fusil de calibre 22 saisi samedi dernier par les enquêteurs argentins est bien l'arme qui a tué les deux jeunes touristes françaises retrouvées mortes le 29 juillet dans la province de Salta, dans le nord de l'Argentine, ont annoncé des sources judiciaires.

Les analyses balistiques confirment que les balles prélevées sur les corps correspondent à l'arme que les suspects ont tenté de dissimuler, selon Marcelo Baez, porte-parole de la justice à Salta.

L'arme a été saisie lors de perquisitions policières ayant permis également l'interpellation de six personnes pour leur lien présumé avec le meurtre de Cassandre Bouvier (29) et Houria Moumni (24), retrouvées mortes dans une réserve naturelle de Salta. Selon des sources proches de l'enquête citées par l'Agence officielle Télam, les plombs retrouvés sur la scène du double meurtre ont été tirés par l'arme confisquée.

La police avait également saisi en possession de deux suspects une caméra digitale et un téléphone portable jetable ayant appartenus aux deux victimes.

L'expertise balistique a été ordonnée par le juge Martin Perez à la charge de l'enquête judiciaire, qui avait ordonné auparavant l'envoie à Buenos Aires des échantillons ADN des personnes interpellées pour être analyser à la faculté de biochimie de la capitale argentine.

Les corps des deux touristes françaises ont été découverts par un couple de touristes dans la Quebrada de Villa San Lorenzo, une réserve naturelle très fréquentée par les touristes. Les dépouilles des deux victimes ont été rapatriés mercredi à la mi-journée à l'aéroport de Roissy, près de Paris.




Mercredi 10 Août 2011 - 22:09

Atlasinfo avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter