Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Forum parlementaire sur la justice sociale : Appel à approfondir le débat sur l'édification du modèle marocain de justice sociale (Déclaration de Rabat)


Dimanche 21 Février 2016 modifié le Dimanche 21 Février 2016 - 10:29

Les participants au forum parlementaire sur la justice sociale, organisé deux jours durant à Rabat par la Chambre des conseillers, ont appelé, dans la Déclaration de Rabat, qui a sanctionné, samedi, les travaux de cette rencontre parlementaire internationale, à approfondir le débat sur l'édification du modèle marocain de justice sociale.




La "Déclaration de Rabat pour la justice sociale", adoptée par les participants à ce forum placé et dont lecture a été donnée par le Président de la Chambre des conseillers, Abdelhakim Benchamach, a souligné que des défis prioritaires doivent être relevés, ayant trait notamment à la consolidation des fondements de la solidarité sociale, catégorielle, spatiale et environnementale et à la solidarité inter-générations, à travers notamment le renforcement des politiques et programmes sociaux basés sur l'approche des droits.

Il s'agit également, poursuit le document, de parachever la définition des grandes lignes du modèle marocain prôné, dont les fruits de la croissance économique sont distribuables, via des mécanismes fiscaux, un ciblage social et territorial adéquat et des politiques publiques à même de permettre aux catégories les plus vulnérables de profiter des potentialités et opportunités offertes afin de jouir réellement de leurs droits économiques, sociaux et culturels.

Ces défis, qui concernent la garantie des conditions méthodologiques et institutionnelles indispensables à la transversalité des politiques intégrées ciblant des catégories spéciales, notamment les enfants, les jeunes, les personnes âgées et les personnes à besoin spécifiques, portent également sur l'élargissement de l'accès à l'offre nationale relative à la protection sociale, notamment le régime d'assistance médicale, le système national de retraites, la rectification des dysfonctionnements entachant le système national du travail décent, le renforcement des chances des jeunes et des femmes pour accéder au marché d'emploi, le renforcement des acquis nationaux dans le domaine du dialogue social à travers son institutionnalisation et l'intégration de la dimension territoriale et entrepreneuriale et des droits de l'homme et le renouvellement de son agenda et de ses thèmes principaux.

La protection contre les effets sociaux des changements climatiques, dans le cadre des prérequis du développement durable, via une subvention publique adéquate, figure également parmi ces challenges que la Déclaration de Rabat a appelé à relever.

La Déclaration de Rabat, qui affirme que la dignité, la solidarité, la justice, l'équité et l'égalité des chances et des droits ainsi que la non-discrimination doivent être les fondements du modèle marocain de justice sociale, préconise également une meilleure exploitation des mécanismes de la démocratie participative, du nouveau régime de compétences des collectivités territoriales, de la force de proposition dont jouissent les institutions constitutionnelles consultatives et la société civile, de la programmation budgétaire basée sur le genre, des acquis cumulés par l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et d'autres programmes nationaux similaires, afin de parachever l'édification participative du modèle marocain de justice sociale.

Les participants ont également appelé l'exécutif à présenter un projet de résolution, en compagnie des partenaires du Royaume et de ses amis, lors de la prochaine session du Conseil des droits de l'Homme relevant de l'ONU, lequel devra porter sur la justice sociale et les droits de l'homme. Ce projet de résolution, poursuit le document, doit intéresser les différentes conventions et déclaration y afférentes et s'inspirer des principes et priorités de notre modèle national et constituer, en conséquence, une valeur ajoutée dans le cadre de l'adoption d'une approche des droits de l'homme dans le domaine de la justice sociale.

Les participants ont également invité la chambre des conseillers à poursuivre son initiative en procédant au lancement et à la gestion du débat sociétal multipartite et participatif, portant sur l'édification du modèle marocain de justice sociale.

La déclaration a souligné en outre que l'engagement positif des pouvoirs publics afin de mobiliser tous les moyens à même de donner corps à la jouissance effective des différents droits économiques, sociaux, culturels et environnementaux nécessite la prise en charge des différentes charges publiques d'une manière solidaire, dans l'objectif d'atteindre le développement du pays.

Elle relève également que la garantie des droits économiques, sociaux et culturels des catégories vulnérables comprenant les enfants, les jeunes, les personnes âgées et les personnes en situation de handicap, à travers un ciblage social et territorial précis et convenable, constituent une priorité primordiale du modèle marocain de justice sociale.

Tenu sous le thème : "Promouvoir la dignité humaine pour rendre possible le vivre-ensemble", ce Forum vise à renforcer le rôle de l'action parlementaire dans la promotion de la justice sociale et de débattre des engagements qui découlent de l'adhésion aux conventions internationales et au système onusien des droits de l'Homme.

Une pléiade d'experts, d'académiciens et de représentants de l'ONU, d'organisations internationales, de l'Union interparlementaire, des parlements de plusieurs pays et de la société civile ont participé à ce Forum qui coïncide avec la célébration par l'ONU de la Journée mondiale de la Justice sociale.

Ont pris part également part à ce Forum des membres des deux chambres du parlement marocain, de conseils constitutionnels et de départements ministériels, ainsi que des représentants de conseils des régions, d'organisations syndicales et professionnelles, d'instances de la société civile, d'universités, académies et plusieurs experts et acteurs médiatiques.
Dimanche 21 Février 2016 - 09:48

Atlasinfo avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter