Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Forum africain à Alger: boycott du gouvernement et limogeage de l'ambassadeur d'Alger à Paris


Mardi 6 Décembre 2016 modifié le Samedi 10 Décembre 2016 - 14:11

Le Forum africain d’investissements et d’affaires s’est achevé, lundi 5 décembre, "comme il a commencé : dans un malaise que les organisateurs (le gouvernement et le patronat algérien) avaient beaucoup de mal à camoufler", rapporte le site d’information TSA, rappelant que le premier ministre algérien Abdelmalek Sellal avait quitté le Forum, flanqué de ses ministres au moment où le patron du FCE Ali Haddad prenait la parole, donnant "une ultime raison à ceux qui doutent de la capacité de l’Algérie à concrétiser son ambition africaine".




Forum africain à Alger: boycott du gouvernement et limogeage de l'ambassadeur d'Alger à Paris
Selon TSA, l’ambassadeur d’Algérie en France est la première victime du Forum africain, indiquant qu'Amar Bendjemaa a été limogé, lundi 5 décembre, par le président Abdelaziz Bouteflika.

"Le diplomate était à Paris depuis trois ans, un temps habituellement court pour ce poste. Il ne s’agit donc pas d’un changement normal", note le site d'information.

Selon les informations du TSA, ce limogeage est directement lié à l’organisation du Forum africain d’investissements , précisant que l'ambassadeur "paye sa décision de délivrer plusieurs dizaines de visas pour les invités du Forum, sans passer par la procédure habituelle".

Mais, croit savoir TSA, "l’ambassadeur d’Algérie à Paris aurait validé une liste d’invités présentée par le FCE sans se référer aux autres structures de l’État. Il aurait toutefois eu l’aval de Ramtane Lamamra".


Mardi 6 Décembre 2016 - 10:00

Par Lila Taleb




Nouveau commentaire :
Twitter