Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Fitch Ratings confirme la notation souveraine du Maroc à «BBB- » avec une perspective stable


Jeudi 8 Novembre 2012 modifié le Vendredi 9 Novembre 2012 - 08:42




Fitch Ratings confirme la notation souveraine du Maroc à «BBB- » avec une perspective stable
L'Agence internationale de notation Fitch Ratings a confirmé, mercredi 07 novembre 2012, la notation souveraine du Maroc à « BBB- » avec une perspective stable.

L'Agence a souligné, dans un communiqué, qu'elle confirme les notations de défaut émetteur (Issuer Default Ratings/IDR) à long terme en devises et en monnaie locale attribuées au Maroc à « BBB-» et «BBB» respectivement, avec une perspective stable.

La note IDR à court terme du Maroc est également confirmée à F3, indique l'Agence, soulignant que la note de plafond souverain du Royaume est confirmée à BBB.

La notation BBB- du Maroc repose sur une forte performance macroéconomique, illustrée notamment par une faible inflation et une croissance soutenue du Produit Intérieur Brut (PIB), indique l'agence, soulignant que les récents succès réalisés par le Maroc dans la gestion de la transition politique ont démontré la stabilité politique du Royaume.

Fitch Ratings a relevé qu'elle s'attend à une réduction cette année des déficits budgétaire et du compte courant grâce aux mesures prises récemment pour réduire les subventions des hydrocarbures.

L'Agence n'a pas manqué de souligner que grâce aux politiques économiques et aux réformes structurelles initiées par le Maroc, le PIB réel marocain a enregistré une forte croissance en 2011, en dépit des difficultés économiques dont pâtissent les principaux partenaires économiques du Royaume dans la zone euro.

La croissance a certes ralenti en 2012 en raison d'une baisse de la production agricole, indique l'agence, concédant que la croissance économique (hors agriculture) est restée forte, s'installant à 4,2 % au deuxième trimestre de 2012.

Fitch Ratings prévoit, par ailleurs, une croissance du PIB marocain de l'ordre de 5 % en 2014, tirée par un rebond du secteur agricole et un début de reprise dans la zone euro. Ce taux de croissance, calculé sur la base de la performance de l'économie marocaine durant la dernière décennie, sera soutenu par les nouveaux projets d'investissement, explique l'Agence.

Et la source de souligner qu'elle prévoit une amélioration progressive du déficit du compte courant grâce à un éventuel recul des cours des produits pétroliers et une reprise des exportations.

Prévoyant également une stabilisation des réserves internationales du Maroc en 2013, l'Agence rappelle l'obtention par le Maroc d'une ligne de crédit de précaution d'une valeur de 6,2 milliards de dollars, octroyé par le Fonds Monétaire International. Elle souligne, dans ce sens, que le Maroc n'entend pas utiliser cette ligne de crédit et la considère comme une sorte d'assurance.

Sur le plan politique, le Maroc demeure le pays ayant réagi avec succès aux revendications de changement dans la région, indique Fitch Ratings, rappelant, dans ce contexte, la nouvelle Constitution plébiscitée par le peuple marocain en 2011.

Le Gouvernement marocain a adopté une approche de réforme progressive et ses premières mesures politiques suggèrent une continuité en termes de politique économique, ajoute la source, soulignant qu'à long terme, la notation du Maroc devra bénéficier de l'amélioration des principaux indicateurs sociaux (pauvreté, PIB par habitant, chômage des jeunes).



Jeudi 8 Novembre 2012 - 22:53





Nouveau commentaire :
Twitter