Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Finlande: des bus de migrants caillassés à leur arrivée


Mardi 29 Septembre 2015 modifié le Mardi 29 Septembre 2015 - 15:14




Des dizaines de manifestants ont jeté, dans la nuit de jeudi à vendredi, des pierres et des pétards sur des autobus transportant des migrants, majoritairement irakiens, dont des enfants, a indiqué la chaîne de radio-télévision publique finlandaise "Yle".

Une vidéo diffusée par Yle montre un bus de réfugiés caillassé par une quarantaine de personnes en colère dans la ville de Lahti, à une centaine de kilomètres au nord-est d'Helsinki.

"Des employés de la Croix-Rouge ont également été pris pour cible par la haine des manifestants. L'un d'entre eux portait une tenue ressemblant à celle du Ku Klux Klan", une organisation raciste américaine, a ajouté la même source.

Aucun réfugié n'a été blessé. La police a toutefois arrêté un des organisateurs de cette manifestation.

Ces troubles se sont déclenchées suite à l'annonce par les autorités de la conversion d'une ancienne caserne à Lahti en un centre d'accueil pour les réfugiés. Le nouveau centre, avec ses 450 places, sera l'un des plus grands établissements du genre dans ce pays.

Le gouvernement finlandais a condamné ces évènements, alors que le ministre de l'Intérieur Petteri Orpo a prôné la "tolérance zéro pour les actions de cette sorte".

"Le gouvernement de la Finlande condamne fermement les manifestations racistes de la nuit dernière contre les demandeurs d'asile arrivés dans le pays. La violence et les menaces qui les ont accompagnées sont toujours inacceptables", a relevé un communiqué de l'exécutif.

"Les menaces et la violence contre les demandeurs d'asile et migrants sont absolument condamnables", a souligné, pour sa part, le Premier ministre Juha Sipila, sur Twitter.

Le nombre de migrants a considérablement augmenté ces derniers mois en Finlande. Un grand nombre d'entre eux ont traversé toute la Suède jusqu'à Harapanda dans l'extrême nord-est, puis franchi à pied la frontière vers la ville limitrophe de Tornio.

D'après l'Office finlandais de l'immigration, la Finlande a reçu depuis le début de cette année plus de 11.000 réfugiés, dont 6.700 Irakiens, contre 3.600 sur l'ensemble de l'année dernière.

Helsinki a accepté la semaine d'accueillir 2.400 migrants dans le cadre du plan de quotas proposé par la Commission européenne (CE) pour la répartition de 160.000 réfugiés, déjà présents sur le sol européen.

Selon le ministère de l'Intérieur, le nombre de refugiés pour 2015 pourrait atteindre 30.000 personnes, un record historique pour le pays.

Mardi 29 Septembre 2015 - 15:13





Nouveau commentaire :
Twitter