Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Fin à Manhasset du 5-ème round des pourparlers informels de l'ONU sur le Sahara


Dimanche 23 Janvier 2011 modifié le Dimanche 23 Janvier 2011 - 23:00

Le 5-ème round des pourparlers informels sur le Sahara, ouvert samedi à Manhasset (près de New York), à l'invitation de l'Envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU, M. Christopher Ross, a pris fin dimanche après-midi (21H00 GMT).




Fin à Manhasset du 5-ème round des pourparlers informels de l'ONU sur le Sahara
Ce nouveau round, tenu à huis clos, à l'instar des rendez-vous précédents, en présence de représentants du Maroc, de l'Algérie, de la Mauritanie et du Polisario, a été sanctionné par une déclaration de M. Ross à la presse.

La délégation marocaine à ces pourparlers comprenait MM. Taib Fassi Fihri, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mohamed Yassine Mansouri, Directeur général des Etudes et de la documentation (DGED) et Maouelainin Ben Khalihanna Maouelainin, Secrétaire général du Conseil Royal Consultatif pour les Affaires Sahariennes (CORCAS).

Cette nouvelle rencontre devait permettre d'examiner les propositions concrètes dans le cadre des "approches novatrices” initiées lors du 3eme round, en novembre dernier pour "essayer de créer un environnement qui serait plus propice au progrès" des négociations.

Après les quatre réunions de négociations officielles directes, menées sous la houlette de l'ancien envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU, M. Peter Van Walsum, les parties impliquées dans le dossier du Sahara se retrouvent, depuis 2009 dans ce nouveau cadre informel proposé par M. Ross pour relancer le processus de négociations.

En 2010, trois pourparlers informels ont été organisés sur le territoire américain, au mois de février à Armonk, en novembre et décembre à Manhasset. Le round inaugural de ces négociations s'était déroulé en août 2009 à Durnstein (Autriche).

Ils s'inscrivent dans le cadre de la mise en oeuvre des résolutions 1813 (2008), 1871 (2009) et 1920 (2010) du Conseil de sécurité, qui appellent les parties à entrer dans une phase de négociations intenses et substantielles en tenant compte des efforts déployés par le Maroc depuis 2006 et en faisant preuve de réalisme et d'un esprit de compromis.

Dimanche 23 Janvier 2011 - 22:46

(Source MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter