Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Film islamophobe: Manuel Valls juge "inacceptable" la manifestation parisienne


Dimanche 16 Septembre 2012 modifié le Dimanche 16 Septembre 2012 - 16:43

Le ministre français de l'Intérieur, Manuel Valls, a dénoncé dimanche la manifestation anti-américaine tenue la veille près de l'ambassade des Etats-Unis à Paris, affirmant que cela ne se reproduirait pas à l'avenir.




Film islamophobe: Manuel Valls juge "inacceptable" la manifestation parisienne
Manuel Valls a qualifié dimanche d'"inacceptable" la manifestation de musulmans en colère la veille à Paris qui ont dénoncé le film américain sur Internet "Innocence of Muslims" tournant en ridicule le prophète Mahommed.

Non autorisée, cette manifestation aux abords de l'ambassade des Etats-Unis s'est soldée samedi par l'interpellation de quelque 150 personnes, qui ont été remises en liberté après un contrô le d'identité. Quatre policiers ont été légèrement blessés lors des échauffourées.

"Cette manifestation est inacceptable et moi je ne permettrai pas que des femmes voilées entièrement, que des prières de rue, que des slogans hostiles à des pays alliés à nos valeurs puissent se faire entendre dans nos rues", a martelé M. Valls sur France-2.

"Tout appel à la haine doit être combattu avec la plus grande fermeté", a-t-il dit. "Nous ne pouvons tolérer (....) que dans notre société même il y en a qui profitent de ce type d'événement pour s'en prendre à la concorde nationale, au vivre ensemble de notre société".

Si ces gens "caricaturent l'Islam", le ministre a parallèlement jugé le film décrié comme "insignifiant, insupportable, caricatural, vulgaire".

Selon lui, parmi les manifestants, "il n'y avait pas que des jeunes", mais aussi "des petits groupes agissants, que nous connaissons dans nos quartiers, qui prô nent un islamisme radical".

"N'oublions pas au mois de mars ce qui s'est passé à Toulouse", avec les tueries de Mohamed Merah commises au nom d'Al-Qaïda. Mohamed Merah avait tué trois enfants et un enseignant juifs dans une école de Toulouse (sud de la France) après avoir abattu trois parachutistes.

"A travers internet, à travers des déplacements dans des pays comme l'Afghanistan ou le Pakistan, il y a des jeunes dans nos propres quartiers qui peuvent être touchés par cette idéologie de la haine". "La menace est là", a-t-il mis en garde.




Dimanche 16 Septembre 2012 - 16:10





Nouveau commentaire :
Twitter