Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Fillon et Hamon appellent à voter Macron pour faire barrage à Le Pen


Dimanche 23 Avril 2017 modifié le Mardi 25 Avril 2017 - 00:21

Battu au premier tour de l'élection présidentielle, François Fillon a appelé à voter pour Emmanuel Macron pour faire barrage à la candidate de l'extrême droite, Marine Le Pen. La candidat socialiste a fait de même.




 Fillon et Hamon appellent à voter Macron pour faire barrage à Le Pen
"Malgré tous mes efforts, malgré ma détermination, je n'ai pas réussi à vous convaincre. Les obstacles sur ma route étaient trop nombreux, trop cruels", estime-t-il.

"Il nous faut choisir ce qu'il y a de préférable pour notre pays. Je ne le fais pas de gaieté de cœur", poursuit le candidat éliminé au premier tour.

Depuis son QG du 10ème arrondissement de Paris, le candidat socialiste a aussi reconnu une défaite "historique" pour le PS et appelé à voter Emmanuel Macron en vue du second tour.

C'est un score historiquement faible pour le Parti socialiste. Benoît Hamon a récolté dimanche entre 6% et 7% des suffrages lors du premier tour de l'élection présidentielle.

"Je mesure la sanction historique que vous avez exprimé", a-t-il réagi depuis son QG de campagne parisien, peu après 20 heures. "J’ai échoué à déjouer le désastre qui s’annonçait depuis plusieurs mois voire plusieurs années. J’en assume pleinement la responsabilité", a-t-il encore dit, appelant à battre "le plus fortement possible" le Front national au second tour, en votant Emmanuel Macron.

Plutôt contre Le Pen que pour Macron. Benoît Hamon a appelé à voter pour le candidat En Marche! "même si celui-ci n'appartient pas à la gauche et n'a pas vocation à la représenter demain. Je fais une distinction claire, totale, entre un adversaire politique et une ennemie de la République". Sa porte-parole Aurélie Filippetti a aussi jugé "indispensable" de "contrer la menace FN".

"Le combat continue". Parlant d'une "campagne fondatrice", le candidat socialiste a malgré tout estimé que "la gauche n'est pas morte". "Le combat continue", a-t-il déclaré devant ses partisans.


Dimanche 23 Avril 2017 - 20:44





Nouveau commentaire :
Twitter