Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Fifa/corruption: Warner s'est attribué une partie des 10 M USD sud-africains


Dimanche 7 Juin 2015 modifié le Dimanche 7 Juin 2015 - 15:01




e Trinidadien Jack Warner a détourné une partie des 10 millions de dollars versés aux Caraïbes par l'Afrique du Sud via la Fifa, l'instance dirigeante du football mondial, dont il était alors vice-président, affirme dimanche la BBC, documents à l'appui.

"Presque 1,6 million de dollars ont été utilisés pour payer des dépenses de cartes de crédit et des prêts personnels de l'ancien vice-président de la Fifa", affirme la BBC, qui diffuse sur son site internet des photos des documents bancaires accusateurs.

"Les documents montrent également que 360.000 dollars de l'argent de la Fifa ont été retirés par des gens liés à M. Warner", qui présidait alors la Concacaf (Confédération d'Amérique du nord, centrale et Caraïbes), ajoute la BBC.

"Les supermarchés JTA, une chaîne bien implantée à Trinidad, ont eux reçu 4.860.000 dollars. (...) Les enquêteurs américains assurent que la plus grande partie de l'argent a ensuite été rétrocédé à M. Warner en monnaie locale", poursuit la BBC.

Selon le New York Times mardi, c'est le secrétaire général de la Fifa et bras droit de Sepp Blatter, Jérôme Valcke, qui avait transféré ces 10 millions de dollars sur des comptes de la Concacaf gérés par Jack Warner.



Pour la diaspora africaine


Officiellement ces 10 millions avaient été versés au nom de l'Afrique du sud pour financer un programme concernant la diaspora africaine aux Caraïbes.

"Je suis accablé, parce qu'une grosse partie de cet argent aurait dû revenir au football, au développement des enfants qui y jouent", a réagi Brent Sancho, le ministre des Sports de Trinité et Tobago après que la BBC lui eut montré ces documents.

"Il (M. Warner) doit être jugé, il doit répondre à toutes ces questions", a-t-il ajouté.

Selon la justice américaine, Jack Warner "a entre autres sollicité et obtenu des pots-de-vin dans le cadre des processus d'attribution des Coupes du monde 1998 et 2010".

Warner, qui nie toute malversation mais a prévenu qu'il ne garderait pas seul ses secrets, a été placé en garde à vue durant 24 heures après s'être présenté volontairement mercredi devant les services antifraude de la police locale de Trinité-et-Tobago. Il a ensuite été libéré après le versement d'une caution d'environ 400.000 dollars.

La justice doit statuer, normalement en juillet, sur la demande d'extradition le concernant formulée par la justice américaine.

Au total, la justice américaine a inculpé 14 responsables de la Fifa et du monde du marketing sportif dans ce dossier, où les malversations se monteraient à 150 millions de dollars.

Sans lier ceci à ce scandale grandissant, le président de la Fifa, Sepp Blatter, a annoncé sa démission à la surprise générale mardi, quatre jours à peine après avoir été réélu pour un cinquième mandat.

Dimanche 7 Juin 2015 - 15:00

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter