Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Fièvre jaune: état d'alerte dans les régions limitrophes de l'Ouganda


Mardi 4 Janvier 2011 modifié le Mardi 4 Janvier 2011 - 21:54

Le gouvernement kenyan a mis son personnel médical en état d'alerte élevé dans les districts limitrophes de l'Ouganda, à la suite d'une flambée de fièvre jaune dans le pays voisin, apprend-on mardi auprès du département de la Santé.




Fièvre jaune: état d'alerte dans les régions limitrophes de l'Ouganda
"Le gouvernement a mis en place des mesures de prévention pour contenir la maladie et faire en sorte qu'elle ne soit pas déclarée dans aucune partie du pays", a indiqué le Dr Sowon Gilbert, assurant qu'aucun cas n'a été signalé dans le pays jusqu'à présent.

Il a rassuré les parents, qui sont toujours réticents à envoyer leurs enfants aux écoles de Pokot et Turkana de peur qu'ils ne contractent la pandémie, de l'existence d'établissements de santé bien équipés et d'un personnel médical bien préparé à toute éventualité.

La fièvre jaune, parfois appelée "vomi noir", est une maladie virale aiguë transmise de singe à singe par divers moustiques. L'homme traversant les foyers sauvages d'endémie est sporadiquement piqué par les moustiques infectés et fait alors une fièvre jaune humaine et épidémique dite "forme sylvatique".

Elle reste toujours une cause importante de maladies hémorragiques dans plusieurs pays africains et sud-américains, malgré l'existence d'un vaccin efficace, selon l'Organisation mondiale de la santé.

Mardi 4 Janvier 2011 - 21:33

Avec agence




Nouveau commentaire :
Twitter