Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Feu le Roi Mohammed V, un juste dans la mémoire collective juive


Lundi 12 Avril 2010 modifié le Mardi 13 Avril 2010 - 00:55

L'écrivain américain Robert Satloff, auteur d'un livre sur les Juifs en Afrique du Nord durant l'époque nazie. rend hommage à la mémoire de Feu le Roi Mohammed V, un "juste dans la mémoire collective juive".




Feu le Roi Mohammed V, un juste dans la mémoire collective juive
Le Regretté Souverain a "protégé les Juifs et donné un soutien moral à ces populations persécutées", a indiqué Robert Satloff dans une déclaration à la MAP, en marge de la projection en avant première, jeudi soir à New York, du documentaire "Among the Righteous" (Parmi les justes), adapté du livre éponyme.

Le "Sultan a protégé et a apporté un soutien moral aux communautés juives lors d'une période très difficile et dangereuse", a-t-il poursuivi, soulignant que Feu SM Mohammed V a défié publiquement le gouvernement de Vichy, en prenant des risques "politique et stratégique".

Le défunt Souverain a ainsi déployé un "énorme parasol royal" qui a protégé les Juifs marocains de la vindicte génocidaire de l'Allemagne nazie et de ses exécutants, par procuration, le gouvernement de Vichy.

En effet, souligne Robert Satloff, dans son livre publié en 2006, le Regretté Souverain est entré publiquement en dissidence selon une note du Quai d'Orsay lorsqu'il déclare aux notables juifs invités à la Fête du Trô ne: "Je n'approuve nullement les nouvelles lois anti-juives et je refuse de m'associer à une mesure que je désapprouve. Je tiens à vous informer que comme par le passé, les Israélites restent sous ma protection et je refuse qu'une distinction soit faite entre mes sujets", rapporte l'écrivain.

Les juifs, des marocains à part entière, égaux en droits et devoirs aux musulmans

Car, dit-il, pour Feu SM Mohammed V "les deux (communautés) étaient ses enfants" et les "sujets juifs de Sa Majesté sont définis par leur foi et non par la race, un principe ancestral qui en fait des Marocains à part entière, égaux en droits et devoirs aux musulmans".

Pour l'écrivain, il ne fait aucun doute que le Regretté Souverain "a atténué la souffrance et les persécutions" auxquels étaient exposés les Juifs en Afrique du Nord et ailleurs. Alors pour "ces raisons dans la mémoire des communautés juives le Sultan était un juste".

De fait, le documentaire revient sur les souffrances endurées par les juifs en Afrique du nord, alors sous les lois de Vichy.

Etayé par plusieurs témoignages de Musulmans et de Juifs, ce documentaire montre le rôle joué par les populations musulmanes dans la protection de la communauté juive contre le pouvoir de Vichy ainsi que l'entente et l'esprit de tolérance et la cohabitation qui régnaient au sein des sociétés maghrébines.

Feu SM Mohammed V considérait les Juifs comme ses enfants au même titre que les Musulmans, a témoigné le Conseiller de SM le Roi, André Azoulay, rappelant à cet égard, que le regretté Souverain s'était énergiquement opposé à la distribution des étoiles jaunes à ses sujets juifs.

L'ambassadeur itinérant, Serge Berdugo, dont le père était président de la communauté juive de Meknès durant la 2ème guerre mondiale lorsque la France était sous occupation allemande, rappellera, en citant les témoignages d'anciens détenus, que dans les camps de travaux forcés en Afrique du Nord, créés et administrés par le gouvernement Vichy, les "seules lueurs d'humanité sont venues des Musulmans".

Ce film documentaire sera diffusé dans les prochains jours sur de nombreuses chaînes américaines et européennes.
Lundi 12 Avril 2010 - 21:59

atlasinfo avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter