Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Ferrari World: le plus grand parc d'attractions au monde est à Abou Dhabi


Mardi 20 Juillet 2010 modifié le Mardi 20 Juillet 2010 - 07:47

Un an après l'ouverture de son circuit de Formule 1, Abou Dhabi s'apprête à inaugurer Ferrari World, le plus grand parc d'attractions au monde, le 28 octobre prochain. Ce projet fait partie intégrante d'un programme de développement de l'île de Yas, au large de l'émirat, d'un montant de 40 milliards de dollars.




Ferrari World: le plus grand parc d'attractions au monde est à Abou Dhabi
Jouxtant Yas Marina Circuit, où se dispute en novembre une manche du championnat du monde de F1, Ferrari World d'Abou Dhabi, est désigné pour devenir une grande attraction touristique.

Avec ses 86 000 m2 d’espaces accessibles au public, Ferrari World deviendra le plus grand parc à thème couvert au monde. Son toit rouge de 200 000 m2, dont la forme tentaculaire fut inspirée du design des Ferrari GT, affiche déjà le plus grand logo de la marque jamais créé (65m x 48,5m).

Ferrari World proposera de nombreuses activités tant sportives que culturelles pour ainsi satisfaire le plus grand nombre, petits et grands, familles et voyageurs d’affaires. Montée d’adrénaline et sensations fortes seront au rendez-vous sur le plus rapide grand huit du monde : sur les rails de l’attraction « Formula Rossa », à bord de wagons en forme de Ferrari 430 GT, les visiteurs les plus téméraires atteindront des pics de vitesse à 240 km/h et graviront les 52 mètres de hauteur de la structure en seulement quatre secondes.

D’autres activités sauront surprendre les voyageurs : sur plusieurs pistes de course d’une longueur de 5,5 kilomètres, ils apprendront à conduire des Ferrari aux côtés d’instructeurs qualifiés qui tenteront d’en faire des pilotes chevronnés ; une catapulte propulsera les passagers à 62 mètres de haut pour les faire redescendre aussitôt ; des simulateurs de pilotage permettront d’initier les plus jeunes aux joies de la conduite…

Pour satisfaire la curiosité des touristes et étoffer leurs connaissances sur l’origine du constructeur automobile, une exposition sur l’Italie ainsi que des restaurants traditionnels italiens occuperont une partie du complexe de loisirs. Enfin, plus de 2 000 m2 seront voués à l’achat de souvenirs aux couleurs de Ferrari et du parc d’attraction lui-même.

"C'est un espace couvert mais qui donne le sentiment d'un espace ouvert", déclare son directeur général, Claus Frimand.

"Vous oublierez que vous êtes à l'intérieur d'un bâtiment car le toit s'élève de 35 à 50 mètres au dessus de vos têtes, et il n'y a pas de structures de soutènement à l'exception d'un pilier central et d'une rangée de colonnes", ajoute-t-il.

Ferrari World est l'un des multiples projets en construction dans l'émirat pétrolier, qui veut s'imposer comme une destination touristique avec des branches des musées du Louvre et de Guggenheim, actuellement en chantier.

Le parc offre 20 attractions. Parmi ces attractions, figurent notamment deux montagnes-russes, dont l'une, basée sur l'idée d'une voiture de F1 et baptisée Formula Rossa, devrait être la plus rapide au monde avec une vitesse atteignant 240 km/heure en 5 secondes.

"Cela vous donne l'impression de conduire une voiture de F1", explique le directeur du parc, Andy Keeling.

Le second manège présente des wagons en forme de Ferrari qui feront la course en ligne parallèle et l'une d'elles parviendra, selon le poids des passagers, la première à la ligne d'arrivée", explique M. Frimand.

En outre, une Ferrari California Spyder conduit les visiteurs à travers Bell'Italia, qui recrée en miniature les principaux monuments, paysages et circuits de course de la péninsule italienne.

"C'est une bonne initiative pour le tourisme qu'offre Abou Dhabi, où il n'y a pas beaucoup de chose à voir", a déclaré Grant Salter, directeur général du cabinet-conseil en loisirs et divertissements, Grant Thornton.

Premjit Bangara, directeur d'une agence du voyagiste Sharaf Travel, est plus optimiste sur l'impact du parc sur le secteur du tourisme, estimant que le projet devrait attirer des visiteurs des riches pays arabes pétroliers voisins.

Mardi 20 Juillet 2010 - 06:39

Hasna Daoudi




Nouveau commentaire :
Twitter