Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Ferhet Mehenni dévoile la liste de son Gouvernement Provisoire Kabyle


Mercredi 2 Juin 2010 modifié le Jeudi 3 Juin 2010 - 12:22

Mardi soir au palais des Congrès à Paris, la communauté kabyle a vécu un évènement marquant de son histoire. Le président du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK), Ferhat Mehenni, a dévoilé la liste des membres du gouvernement provisoire kabyle (GPK), dont la mission est de mettre les bases d’une autonomie régionale en Kabylie.




Ferhet Mehenni, président du GPK
Ferhet Mehenni, président du GPK
Lors d’un grand rassemblement, qui fait suite à la proclamation officielle le 21 avril dernier du GPK, des milliers de Kabyles, venus d’Europe et de Canada, le leader kabyle a présenté ses neuf ministres dont deux femmes.

Acclamé par la une foule poussant des youyous et entonnant des chants kabyles, le président du GPK a remercié la communauté kabyle pour son soutien ainsi que les invités français et étrangers, dont des élus, venus assister à ce « moment historique » pour la Kabylie.

« Un nouveau jour se lève sur la Kabylie », lance d’emblée Ferhat Mehenni d’une voix grave. La foule répond en chœur « Kabylie autonome, Kabylie autonome ».

« Oui, le Gouvernement Provisoire Kabyle, plus qu’une lueur d’espoir, est un jour nouveau qui se lève sur le peuple kabyle, sur les villages, les villes et les majestueuses montagnes de la Kabylie (...) Même si cela se fait à partir de cette terre de liberté qu’est la France que nous remercions pour son hospitalité », poursuit le président du GPK, visiblement ému.

« Aujourd’hui, si nous en sommes à mettre sur pied notre Gouvernement Provisoire, c’est pour ne plus subir ce que nous endurons d’injustice, de mépris, de domination, de frustrations et de discriminations depuis 1962 », s'adresse-t-il à la foule, avant d’ajouter : « Nous en avons assez d’être un peuple dominé, agressé et blessé dans notre chair et dans notre âme par ceux-là mêmes qui ont récolté le fruit de nos efforts de liberté et de dignité contre le colonialisme ».


Les membres du GPK
Les membres du GPK
Pour le président du GPK, « En 1992, au début du phénomène islamo-terroriste, la Kabylie en était totalement épargnée. C’était un pays de paix, de tolérance et de respect des croyances de chacun. Curieusement, depuis l’accord signé par le pouvoir avec les islamistes en 1996, elle est devenue le lieu d’investissement militaire des deux camps. C’est à partir de cette année-là que notre terre natale est transformée en cauchemar d’insécurité et de banditisme ».

« L’Algérie veut détruire un territoire de liberté pour le livrer à l’obscurantisme et à l’intégrisme islamiste international », martèle-t-il. Pour Ferhat Mehenni, « Le Pouvoir veut livrer la Kabylie à EL Qaeda pour, pense-t-elle, pourfendre plus efficacement le monde occidental, le monde de la liberté ». « Si nous mettons sur pied le GPK, c’est pour que les plaies que nous venons d’énumérer guérissent enfin ».

Après un rappel historique selon lequel la Kabylie et l’Algérie avaient bel et bien existé comme deux entités distinctes avant 1857, le leader kabyle s’est dit convaincu que la Kabylie pourrait devenir l’un "des meilleurs facteurs de stabilité de l’Afrique du Nord », affirmant que la mise en place du GPK est ‘’la conséquence directe du régime de livrer la Kabylie à la branche d’Al Qaeda’’.

Plusieurs intervenants parmi les ministres de ce gouvernement provisoire se sont relayés pour se féliciter de ce ‘’grand jour auquel les kabyles ont donné naissance’’ et dénoncer toutes les formes de répression et de violation des droits de l’homme dont fait l’objet la population kabyle.

LISTE DES MEMBRES DU GOUVERNEMENT

"La formation du GPK obéit à trois contraintes majeures : La confiance, l’équité entre les trois grandes sous entités régionales kabyles (Tuvirett, Vgayet et Tizi-ouzou), une indispensable présence féminine" (MAK) :

1) Ferhat Mehenni, Président
2) Arezqi Boussaid : Ministre des institutions, de l’administration et de la sécurité (Intérieur)
3) Arezki At Hemmuc : Ministre des Relations Internationales
4) Lyazid Abid : Ministre de la communication, de la justice et des droits humains,
5) Idir Djouder : Ministre de l’économie et des finances, de l’environnement et de l’aménagement du
territoire
6) Lhacene Ziani : Ministre de la langue kabyle, de l’enseignement, de la recherche scientifique et de la
formation
7) Mouloud Merhab : Ministre du dialogue et de la médiation avec la société civile
8) Amgoud Djamila : Ministre de la culture
9) Malika Mouaci : Ministre de la santé et de la solidarité
10) Makhlouf Idri : Ministre de la jeunesse et des sports, Porte-parole du Gouvernement
Mercredi 2 Juin 2010 - 18:12






1.Posté par chafika le 03/06/2010 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le gouvernement provisoire kabyle, que fait-il des autres berbères.les habitants de la kabylie sont avant tout berbères En ne parlant que de la kabylie, ne veulent -il pas se différencier du reste du monde berbère?

2.Posté par mustapha le 03/06/2010 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
azulllllllllrn on est avec ferhat c est un militant de naissance pour l amazighite il faut croire en lui les gents a 60 ans ils attendent l espoir du pouvoirrnil ya une porte ouverte profitez on que tout qui,se croit en leur identitern soit avec ferhat bonne continuation

3.Posté par abdelmouttaleb le 03/06/2010 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
voila ce que fait le mouvement sioniste international encore une fois un pays unis et libre qui veulent le divisé.ferhat cette unité négligeable dans l'esprit des algériens et surtout les kabyles.
mais ce n'est pas ta faute c'est la faute au pouvoir qui a trahit la légitimité durant 50 ans.et les relations qui entreprend avec Sarkozy jusqu'à ce jour.vous voyer pas que c'est une réponse a monsieur le président Bouteflika,après sa rencontre avec Sarkozy.
pour moi algérien fière et honnête je tourne le dos et a jamais pour cette France de ni liberté -ni fraternité -ni légalité et je me demande quand t'est ce que un président d un État basque et un autre bretons et même un musulmans?.

4.Posté par abdelmouttaleb le 03/06/2010 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
monsieur le président farhane oua mhani permettez moi de vous demandez de bien vouloir demander a monsieur le président Sarkozy pour votre première réception a l'Élysée de reconnaitre les crimes de guerre contre les kabyles.et même l'aménagement d'un siège dine de votre Etat.a coté de l'Élysée.

5.Posté par Amezza le 09/06/2010 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Je salue la naissance du GPK et lui souhaite plein succés dans la défense des droits du peuple kabyle à vivre libre.Au lieu de vociférer contre "le mvt sioniste internationnal",posez- vous la question pourquoi il n y a aucun pays arabe démocratique.L'épouvantail de "l'unité nationale" que brandissent à chaque les ennemis de la démocratie et de la liberté ne fait plus peur aux kabyles libres.Les arabes sont plongés dans un profond coma politique.Un autonomiste kabyle a écrit:
"Hormis le peuple kabyle,la société algérienne dans son ensemble ne partage pas les valeurs de liberté que prone le peuple kabyle et refuse catégoriquement d'évoluer vers la démocratie"
La réussite du MAK aura des répercussions certaines sur les autres peuples amazigh opprimés,en particulier nos frères marocains. La kabylie sera le premier état laique et démocratique d'afrique du nord et sera solidaires de tous les démocrates de cette région.Contrairement aux partis traditionnels (FFS et RCD) qui sont en perte de vitesse dans la société kabyle,le MAK va réussir à libérer la Kabylie de la tyrannie arabo-intégriste,pour la bonne et simple raison que son objectif n'est pas de renverser le pouvoir,ce n'est pas son affaire à juste titre,mais de négocier avec lui l'accéssion de notre patrie à un statut de large autonomie,alors que que nos deux "gladiteurs" (FFS et RCD) demandent au pouvoir de se faire hara kiri,chose impossible sans l'adhésion des arabes qui les rejettent.
Vive la Kabylie autonome et démocratique.

6.Posté par massinis le 10/06/2010 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ton chouchou est ne e mort car tu as choisi l exil au pays des assassins de AMIROUCH . BENBOULAID. BENLEMHIDI
SES HEROS SON DES BERBERS plus que toi

7.Posté par Algerien le 16/06/2010 23:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous êtes vraiment les clowns de la France mdr

Nouveau commentaire :
Twitter