Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Essaouira, la ville qui a connu la plus longue et la plus forte complicité et fraternité entre Islam et Judaïsme (Azoulay)


Vendredi 30 Octobre 2015 modifié le Vendredi 30 Octobre 2015 - 21:13




Essaouira représente la ville qui a connu la plus longue et la plus forte fraternité entre Islam et Judaïsme, a affirmé vendredi, à Essaouira, le conseiller du Roi Mohammed VI, M. André Azoulay.

"Essaouira a aussi connu une proximité, presque une complicité exemplaires entre les deux civilisations", a souligné M. Azoulay à l'ouverture d'une conférence sous le thème "Quand Essaouira invite la culture au banquet de la pensée et du partage" dans le cadre de la 12-ème édition du Festival des Andalousies Atlantiques.

"Essaouira a été construite par la culture", a-t-il relevé, déplorant l'absence de centres de recherche qui ressuscitent les leçons du passé.

M. Azoulay a fait savoir qu'un vaste programme de restauration des synagogues de cette ville est engagé, dont une qui sera ouverte aux touristes.

Lors de cette conférence, l'assistance a été conviée à une projection d'un court-métrage intitulé "Ya Lhmama" (La Colombe) du réalisateur Amit Hai Cohen, qui revient sur la vie des juifs au Maroc et à Essaouira, ainsi que sur la cohabitation entre juifs et musulmans.

Dans les coulisses de l'édition 2014, c'est tout naturellement que des artistes venus d'Essaouira et d'ailleurs se sont réunis pour créer ensemble. Inspiré par cette rencontre, Amit Hai Cohen, pianiste mais vidéaste a réalisé ce court-métrage.

Pour M. Azoulay, il s'agit d'"un film d'amateur, plein de nostalgies et de souvenirs", une œuvre artistique qui exprime le refus de certains juifs que leur histoire soit mutilée. "On ne veut pas que les générations montantes soient amnésiques", a-t-il insisté. Et de conclure que "dans ce film, c'est le Maroc dans sa diversité, qui parle".
Vendredi 30 Octobre 2015 - 14:21





Nouveau commentaire :
Twitter