Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Espagne: nouveau record de 68,1 millions de touristes en 2015


Vendredi 29 Janvier 2016 modifié le Vendredi 29 Janvier 2016 - 11:16

L'Espagne a accueilli 68,1 millions de touristes étrangers en 2015, un nouveau record, a annoncé vendredi l'Institut national de la statistique (INE), alors que les voyageurs se détournent d'autres pays méditerranéens frappés par des attentats.




C'est la troisième année consécutive que le chiffre des visiteurs étrangers établit un record historique. En 2014, près de 65 millions d'étrangers étaient venus en Espagne, une hausse de 7,1% sur l'année précédente.

Le pays est troisième destination la plus prisée au monde, derrière la France et les Etats-Unis et devant la Chine.

Les touristes se sont montrés en revanche moins dépensiers, avec 741 euros en moyenne par personne, soit 2,1% de moins qu'en 2014, selon la fédération patronale Exceltur.

Les Britanniques sont restés les plus nombreux à visiter l'Espagne en 2015, avec 15,68 millions de voyageurs, devant les Français (11,55 millions) et les Allemands (10,29 millions), détaille l'INE.

Les Allemands ont toutefois été moins nombreux (-1,2%) qu'en 2014. Le nombre de touristes russes s'est effondré de 32,7% à 955.976 personnes. La dépréciation du rouble renchérit considérablement les séjours à l'étranger.

Les Européens représentent l'essentiel des voyageurs en Espagne. Ce sont les mêmes qui se rendaient traditionnellement en Turquie, en Tunisie et en Egypte, frappés par des attentats et où la fréquentation est en baisse.

Les régions les plus prisées en Espagne ont été la Catalogne, avec ses plages et sa capitale Barcelone, les îles Baléares en Méditerranée, réputées pour les boîtes de nuit d'Ibiza, et les îles Canaries, au large des côtes africaines, appréciées pour la douceur de leur climat.

L'Espagne a aussi profité du rebond des voyages d'affaires (+31,8% en un an), dans le sillage de la reprise économique.
Vendredi 29 Janvier 2016 - 11:15

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter