Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Espagne: la justice rouvre une enquête contre El Pais sur appel du Maroc


Mardi 18 Novembre 2014 modifié le Mardi 18 Novembre 2014 - 16:52




La justice espagnole a rouvert une enquête visant le journal El Pais, jugeant recevable un appel du Maroc qui avait porté plainte après la diffusion sur son site d'une vidéo d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), selon un arrêt dont l'AFP a obtenu copie mardi.

Le Maroc avait déposé une plainte contre le journal et plusieurs de ses journalistes pour "apologie du terrorisme" en décembre 2013 après la diffusion sur le site El Pais TV d'une vidéo intitulée "Maroc, Royaume de corruption et de despotisme".

Attribuée à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), la vidéo lance un message "indéniable d'apologie du terrorisme islamiste radical", écrivent les trois magistrats de l'Audience nationale de Madrid -- instance pénale spécialisée dans les affaires complexes -- en signant l'arrêt daté du 31 octobre qui ordonne la réouverture de l'enquête.

Un juge d'instruction de l'Audience nationale avait classé cette plainte le 19 août, suivant l'avis du Parquet qui estimait qu'il n'y avait pas d'indice "de délit", rappellent les trois juges de la chambre pénale, chargée d'examiner les requêtes contre les décisions des juges d'instruction.

Le Maroc avait fait appel de cette décision le 27 août.

"La diffusion de la vidéo est, de premier abord, clairement susceptible de provoquer ou d'augmenter le risque effectif de commettre des activités terroristes", écrivent les magistrats dans l'arrêt du 31 octobre.

La plainte du Maroc ne peut donc "pas être classée d'office, sans au moins effectuer les démarches les plus élémentaires pour l'enquête", poursuivent-il, soulignant notamment que le Parquet avait demandé son classement "sans même que les plaignants aient été entendus".

La plainte du Maroc avait été déposée au titre d'un article du code pénal espagnol relatif au délit "d'apologie du terrorisme" et visait El Pais et plusieurs de ses journalistes.

Mardi 18 Novembre 2014 - 16:51

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter