Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Espagne: Le PSOE remporte les élections anticipées en Andalousie mais sans majorité absolue,


Lundi 23 Mars 2015 modifié le Lundi 23 Mars 2015 - 08:21

Le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) a remporté les élections régionales andalouses anticipées organisées dimanche, mais sans majorité absolue, alors que le Parti Populaire (PP) a enregistré un net recul par rapport au scrutin de 2012, selon les résultats annoncés dans la soirée après le dépouillement de 94 des bulletins de vote, par Manuel Jiménez Barrios, vice-président du gouvernement régional.




Le PSOE que dirige au niveau de cette région du Sud de l'Espagne, Susana Diaz a obtenu 35,54 % des voix remportant 47 sièges sur les 109 que compte le Parlement régional, soit le même nombre obtenu lors des élections régionales de 2012, selon les résultats de ce scrutin auquel ont été appelées à voter près de 6,5 millions de personnes.

Le PP de Mariano Rajoy a recueilli 26,62 % des suffrages avec 33 sièges contre 50 lors du dernier scrutin de mars 2012, soit le pire résultat enregistré par ce parti au pouvoir en Espagne en 25 ans, alors le nouveau parti "Podemos", créé en 2014 et dirigé en Andalousie par la députée européenne Teresa Rodriguez, a gagné 15 sièges (14,86 des voix), devenant ainsi la troisième force politique dans cette région dirigée depuis plus de 32 ans par les socialistes.

Quant au jeune parti Ciudadanos (Citoyens), fondé en 2006, il a enregistré une percée lors de ce scrutin et remporté 9 sièges (9,25 % des voix), alors que la Gauche Unie (IU) n'a eu que 5 sièges (6,91 pc) contre 12 députés en 2012, ce qui reflète un net recul de ce parti de gauche en Andalousie, qui dirigeait le gouvernement autonome en coalition avec le PSOE depuis mars 2012.

Les partis "Podemos" et "Ciudadanos" feront ainsi leur entrée pour la première fois au Parlement andalou.

Avec ce résultat, la dirigeante socialiste Susana Diaz doit toutefois chercher une alliance avec un autre parti pour former un gouvernement, étant donné que son parti n'a pas remporté les 55 sièges nécessaires pour avoir la majorité absolue au parlement autonome andalou. Le PSOE pourrait sceller une alliance avec le parti Citoyens pour constituer le gouvernement, qui sera formé le 16 avril prochain.

Près de 6,5 millions de personnes, dont 245.202 votent pour la première fois, étaient appelées aux urnes ce dimanche pour ces élections anticipées, perçues comme un premier test pour les deux principaux partis politiques, le PSOE et le PP, face à la formation de gauche "Podemos ", après sa victoire surprise aux élections européennes de mai 2014.

Le taux de participation à ces premières élections anticipées en Andalousie après celles organisées le 3 mars 1996, a atteint à 18h00 (HL) 51,41 %, soit 4,2 points de plus par rapport aux élections régionales de 2012.

Outre le PSOE, le PP et Podemos, 19 autres partis politiques, ainsi qu'une coalition électorale étaient en lice pour ce scrutin.
Lundi 23 Mars 2015 - 08:20





Nouveau commentaire :
Twitter