Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Eric Zemmour : « C’est normal que les flics contrôlent les Arabes et les Noirs »


Mardi 15 Février 2011 modifié le Vendredi 18 Février 2011 - 11:04

Récidive. Mercredi dernier, dans un entretien diffusé au Québec, le journaliste Eric Zemmour a justifié la discrimination des contrôles policiers à l’encontre des Arabes et des Noirs en réaffirmant, malgré un procès en cours pour des propos similaires, que « la plupart des trafiquants » étaient issus de la communauté afro-maghrébine.




Eric Zemmour
Eric Zemmour
Une condamnation pour diffamation à caractère racial et provocation à la discrimination raciale : telle est la requête prononcée le 14 janvier par le Parquet de Paris à l’endroit d’Eric Zemmour pour ses déclarations relatives aux « trafiquants, pour la plupart, noirs et arabes ». Cette recommandation judiciaire n’a pas dissuadé le chroniqueur de réitérer récemment son propos controversé dans une interview pour la télévision canadienne. Eric Zemmour va même jusqu’à justifier le délit de faciès consistant à contrôler davantage « les Arabes et les Noirs » en raison d’une imputation, légitime selon lui, de trafic de drogue. Porte-parole improvisé des autres « Arabes et Noirs » -avec lesquels il « discute », le journaliste prétend également qu’il s’agirait là de leur « problème majeur : la délinquance d’une partie de la jeune génération ».

Pour désamorcer l’argument socio-économique, selon laquelle la précarité des banlieusards d’origine immigrée expliquerait en partie leur relative surreprésentation dans les statistiques de la délinquance, Eric Zemmour a fait allusion à un vague « rapport administratif récent » qui révèlerait qu’il y a davantage de pauvreté en zone rurale. Une tactique rhétorique directement inspirée, presque mot pour mot, d’un ancien militant d’extrême droite, Xavier Raufer, désormais expert en criminologie et théoricien d’un concept particulier : la « culture de l’excuse ».

Le nouveau dérapage commis par Eric Zemmour s’inscrit, au travers d’une surenchère progressive dans la provocation, dans la lignée de ses déclarations antérieures sur des sujets connexes. Vendredi prochain, le tribunal devra rendre son jugement.

Mardi 15 Février 2011 - 22:06

Par Hicham Hamza, Oumma





1.Posté par djan59 le 15/02/2011 22:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ben oui, la pluspart des trafiquants sont noirs et arabes. Je vois pas où est le drame tocard.

2.Posté par anonyme le 16/02/2011 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arretez de faire les jounalistes choquées , ce qu'il dit n'ai pas banale car peu de gens on les couilles qu'il a mais ce qu'il dit est vrai .

3.Posté par pol le 17/02/2011 13:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous avez des statistiques pour prouver le contraire? Récidive, dérapage, jusqu'à preuve du contraire Zemmour n'a encore jamais été condamné pour vente de stups ou agression en bande organnisée...

4.Posté par stani le 18/02/2011 22:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il a raison se sont les chiffres qui parlent! C'est une constatation regarder les prisons ! maintenant dire que ces parce que se sont des arabes ou des noirs qu'ils commettent des délit ça ces racistes il faut voir le milieu social aussi!

5.Posté par Bernard Montblanc le 20/02/2011 00:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"L’argument socio-économique, selon laquelle la précarité des banlieusards d’origine immigrée expliquerait en partie leur relative surreprésentation dans les statistiques de la délinquance"
Cet argument est évident !
Je ne crois pas qu’une certaine population souffrant, depuis des années, de discrimination et d’un manque d’intégration puisse s’en sortir indemne. Il n’y aurait donc pas plus de banlieusards d’origine immigrée dans les ghettos que de français moyen ? La politique d’intégration des villes serait donc un succès total ?
Vous êtes déconnecté de la réalité. Il faut au contraire en parler et faire des études dans ce sens. Le politiquement correct nuit a votre cause et je suis sur que l’extrême droite est aux anges car vous travaillez pour elle.

Bernard

6.Posté par gharib le 22/02/2011 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
zemmour ne s'est pas planté, il a dit sa phrase et c'est le mot "normal" qui vous heurte, alors disséquez le vocabulaire, Zemmour semble raciste ? alors moi aussi si je soutiens que lui est juif berbère et moi musulman berbère, je l'invite a boire un thé a la menthe à Azemmour au maroc, il dira sans doute "c'est normal qu'a Azemour les flics contrôlent les N et les A, ils sont tous vendeurs de kif. moi ça ne me choque pas, il blague, blague à tabac et quel TABAC vous faite à ce pauvre Zemmour, ses parents ont mal chois de quitter l'algérie pour Montreuil

Nouveau commentaire :
Twitter