Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Éric Woerth rattrapé par le tourbillon judiciaire


Mardi 16 Novembre 2010 modifié le Mardi 16 Novembre 2010 - 18:58




 Éric Woerth rattrapé par le tourbillon judiciaire
Une enquête pour "favoritisme et prise illégale d'intérêts" visant l'ancien ministre du Travail Éric Woerth a été demandée mardi à la Cour de justice de la République (CJR) à propos de la vente d'un terrain. Pour Éric Woerth, qui a quitté le ministère du Travail lundi après le remaniement gouvernemental intervenu dimanche, c'est le début d'un long parcours judiciaire qui passera aussi prochainement par une nouvelle audition dans l'affaire concernant l'héritière de L'Oréal, Liliane Bettencourt.

Éric Woerth est intervenu en qualité de ministre du Budget, début 2010, pour que l'État vende de gré à gré, pour 2,5 millions d'euros, à une société de courses hippiques dont il était proche une parcelle de 57 hectares de la forêt de Compiègne comprenant un golf et un hippodrome. La vente de ce terrain appelé Hippodrome du Putois avait pourtant été refusée par Hervé Gaymard, ministre de l'Agriculture, en 2003. En principe, la vente d'une parcelle de forêt domaniale de ce type n'est pas possible légalement. Seul un échange serait autorisé, ou il faut passer par une loi. Il n'y a pas eu, de surcroît, d'appel d'offre, d'où le soupçon de favoritisme. Par ailleurs, Éric Woerth, maire de Chantilly depuis 1995, est proche du milieu des courses, son épouse Florence Woerth possédant, avec d'autres, une écurie, ce qui alimente les soupçons de prise illégale d'intérêts.



(Source: Le Point)
Mardi 16 Novembre 2010 - 17:34





Nouveau commentaire :
Twitter