Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Entretiens du roi Mohammed VI avec le Prince héritier d'Abou Dhabi


Lundi 4 Mai 2015 modifié le Lundi 4 Mai 2015 - 21:22

Le roi Mohammed VI s’es entretenu lundi au Palais "El Mushrif" à Abou Dhabi avec Cheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyane, prince héritier d'Abou Dhabi, commandant suprême adjoint des Forces Armées de l'Etat des Emirats Arabes Unis, et ce dans le cadre de la visite de travail et de fraternité qu'effectue le Souverain aux Emirats.
A cette occasion, le roi Mohammed VI a été décoré par Cheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyane du wissam «Zayed», la plus haute distinction des Emirats Arabes Unis.




Cette visite s'inscrit dans le cadre de la coordination et de la concertation permanentes entre les deux pays notamment après la visite officielle que Cheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyane a effectuée au royaume les 17 et 18 mars 2015.

La nécessité de renforcer la coopération bilatérale dans différents domaines : économique, développement, social, religieux, sécuritaire et militaire a été soulignée. Une ambition traduite par l'importante délégation accompagnant le roi Mohammed VI qui comprend notamment les ministres en charge des secteurs des finances, de l'agriculture, de l'énergie, de l'industrie et du commerce, ainsi que des Habous et des affaires islamiques, et de hauts responsables sécuritaires et militaires.

Dans le même contexte, un appel a été lancé en vue de prospecter davantage de projets concrets en harmonie avec les programmes de développement structurants et à en poursuivre l'élaboration et l'exécution selon une approche participative, à laquelle adhèrent les différents acteurs des secteurs public et privé.

Le souverain a également salué les initiatives diplomatiques ambitieuses entreprises par l'Etat des Emirats arabes unis au plan régional et international, et les réalisations qu'il a accomplies qui renforcent sa place en tant qu'acteur régional agissant et influent.

Les deux parties ont également salué les relations de solidarité unissant le royaume du Maroc aux pays du Conseil de Coopération des pays du Golfe arabe et insisté sur la nécessité de les promouvoir et d'élargir leurs domaines, dans la perspective de l'édification d'un partenariat fructueux, dans toutes ses dimensions stratégiques, pour qu'il consolide la coopération bilatérale existant entre le Maroc et chacun des Etats du Conseil de Coopération du Golfe.


Afin de consolider le prolongement des relations maroco-émiraties dans le domaine de la coopération trilatérale, il a été convenu d'élaborer une nouvelle génération de projets de nature à renforcer la coopération sud-sud dans ses dimensions de développement et de solidarité, notamment avec les pays africains et l'accompagnement de leurs processus de développement, en tant qu'orientation stratégique pour la réalisation de la sécurité, la stabilité et le développement global des pays concernés pour le bien de leurs peuples frères.

Compte tenu de la menace que représente le phénomène de l'extrémisme et du terrorisme pour la sécurité et la stabilité, l'accent a été mis sur l'approche intégrée pour faire face à l'idéologie extrémiste conduisant au terrorisme et ce, dans sa dimension de développement et social, son discours religieux éclairé et ses composantes sécuritaires.

Partant des relations historiques qui lient les deux pays, il a été convenu de poursuivre la coordination entre eux à travers les mécanismes de dialogue stratégique sur les différentes questions bilatérales, régionales et internationales d'intérêt commun et la contribution à la résolution des conflits arabes par les voies pacifiques dans le respect de l'unité nationale des pays et de leur intégrité territoriale.

A la lumière de la conjoncture particulière et des défis majeurs que vit la région arabe, les deux parties ont enregistré, avec une satisfaction, la convergence de vues et l'esprit de solidarité qui marquent les positions du Maroc et des Emirats Arabes unis concernant l'ensemble des questions et des crises que connaissent certains pays arabes, aussi bien au Yémen, en Syrie qu'en Irak et en Libye, dans le cadre d'une approche participative basée sur le dialogue et l'implication des différentes composantes de leurs peuples.


Lundi 4 Mai 2015 - 16:26





Nouveau commentaire :
Twitter