Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Entretiens dimanche du roi du Maroc avec le roi Salman à Riyad


Dimanche 3 Mai 2015 modifié le Lundi 4 Mai 2015 - 12:36

Le roi du Maroc Mohammed VI s'est rendu dimanche en visite de travail en Arabie saoudite. A son arrivée à Riyad, il été accueilli à par le roi Salman et plusieurs hauts responsables saoudiens.




Dans un communiqué du Cabinet royal, le souverain, accompagné de SAR le prince Moulay Rachid, a eu à Riyad des entretiens avec le roi Salman Ben Abdelaziz Al Saoud, en présence de SAR le Prince Mohamed Ben Nayef Ben Abdelaziz Al Saoud, Prince Héritier, vice-président du Conseil des ministres, ministre de l'Intérieur et président du Conseil des Affaires politiques et sécuritaires et de SAR le Prince Mohamed Ben Salman Ben Abdelaziz Al Saoud, second Prince Héritier, deuxième vice-président du Conseil des ministres, ministre de la Défense et président du Conseil des Affaires économiques et de développement.

Lors de cet entretien, les deux chefs d'Etat ont souligné la profondeur des liens de fraternité sincère, de cordialité loyale et d'estime mutuelle les unissant personnellement, ainsi que les deux familles royales et leur satisfaction quant au niveau distingué atteint par les relations de coopération fructueuse et de solidarité agissante entre les deux royaumes.

Ils ont également souligné leur forte détermination à poursuivre la coordination et l'action commune pour consolider ces relations privilégiées et les hisser à un partenariat stratégique dans différents domaines et ce, dans l'intérêt suprême des deux peuples frères.

A cette occasion, le roi Mohammed VI a réitéré la solidarité entière et absolue avec le royaume d'Arabie Saoudite, dans sa quête à défendre l'unité de son territoire, à préserver les Lieux Saints de l'Islam et à faire face à toute tentative de nature à menacer la paix et la sécurité dans la région tout entière.

Le roi Salman a pour sa part réaffirmé la position constante de son pays appuyant la marocanité du Sahara comme partie intégrante de la souveraineté territoriale et de l'unité nationale du royaume du Maroc.

Ces entretiens ont confirmé la convergence de vues des dirigeants des deux pays au sujet des différentes questions régionales et internationales d'intérêt commun et à leur tête les développements que connaît la région arabe et islamique, et souligné la nécessité de multiplier les efforts en vue de trouver des solutions durables aux conflits, notamment, la question palestinienne qui constitue le fondement de la paix au Moyen Orient et la clé de voûte de la stabilité dans la région.

Le roi Mohammed VI a réaffirmé la solidarité du Maroc et son appui aux initiatives entreprises par le Serviteur des Lieux Saints en faveur de la légitimité au Yémen et pour éviter à la région les répercussions des ingérences étrangères.

Le Maroc participe depuis le 26 mars aux opérations militaires d'une coalition arabe menée par le royaume sunnite d'Arabie saoudite contre des rebelles chiites au Yémen, soutenus par l'Iran. Les autorités marocaines avaient alors expliqué avoir "décidé d'apporter toutes les formes d'appui à la coalition pour le soutien de la légitimité au Yémen dans ses dimensions politique, de renseignement, logistique et militaire".


Dans le même sens, les deux chefs d'Etat ont souligné leur engagement à soutenir toutes les initiatives visant à trouver une issue à la crise syrienne pour mettre fin à l'effusion de sang et à la souffrance du peuple syrien frère et répondre ainsi à ses aspirations à la sécurité et à la stabilité, conformément aux résolutions de la Ligue arabe et de l'Organisation des Nations-unies.

Les deux dirigeants ont également exprimé leur soutien aux efforts internationaux visant à lutter contre le terrorisme, à faire face à l'organisation terroriste Daech et à rétablir la sécurité et la stabilité en Irak frère, dans la symbiose entre toutes les composantes du peuple irakien, selon une approche participative multidimensionnelle englobant la lutte contre l'extrémisme, le terrorisme et les idéologies intégristes et à travers la promotion du développement, et ce dans le cadre de l'intégrité nationale et territoriale de ce pays.

Les deux chefs d'Etat ont, en outre, souligné la nécessité de trouver un règlement à la situation tendue en Libye, par la voie du dialogue dans le cadre de la participation et l'adhésion de toutes les composantes du peuple libyen, ce à quoi le Maroc s'attache à soutenir en abritant les pourparlers de Skhirate.


Dimanche 3 Mai 2015 - 16:01





Nouveau commentaire :
Twitter