Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Entretien du Roi Mohammed VI avec l'Emir de l'Etat du Qatar


Vendredi 27 Décembre 2013 modifié le Vendredi 27 Décembre 2013 - 21:48




Le Roi Mohammed VI a eu vendredi au Palais Royal de Marrakech des entretiens avec l'Emir de l'Etat du Qatar, SA Cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani.

A cette occasion, le Souverain a décoré l'Emir de l'Etat du Qatar, SA Cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani du Wissam Al Mohammadi (Classe exceptionnelle).

Ces entretiens ont par la suite été élargis à cheikh Joann Bin Hamad Bin Khalifa Al Thani, à Sheikh Mohammed Bin Hamad Bin Khalifa Al Thani et aux ministres des affaires étrangères des deux pays Salaheddine Mezouar et Khaled Bin Mohamed Al Attiyah.

L'Emir de l'Etat du Qatar est accompagné lors de cette visite officielle d'une importante délégation composée notamment de Sheikh Joann Bin Hamad Bin Khalifa Al Thani et Sheikh Mohammed Bin Hamad Bin Khalifa Al Thani.


Etat du Qatar: Fiche technique

L'Etat du Qatar, dont l'Emir SA Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani, effectue une visite officielle dans le Royaume les 27 et 28 décembre, à l'invitation de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, est un pays qui bénéficie du plus fort taux de croissance de la région du Moyen Orient, avec près de 15 pc par an en moyenne sur la période 2007-2011, et 6,6 pc en 2012.

Cet Emirat est devenu en 2011, le pays le plus riche du monde avec un PIB par habitant estimé à 102.800 dollars (populations immigrées comprises).

L'économie du Qatar repose sur l'exploitation des hydrocarbures (58 pc du PIB, 92 pc des exportations et deux tiers des recettes budgétaires). L'émirat dispose en effet des troisièmes réserves mondiales de gaz (12 pc) derrière la Russie et l'Iran (avec qui le pays partage le champ gazier offshore de North Field). La forte croissance qatarienne a été portée par l'augmentation rapide de la production gazière (4,5 pc de la production mondiale) et d'un effet prix.

Le Qatar détient le premier rang mondial pour la production et l'exportation de GNL (77 MT/an, soit 25 pc de la production mondiale).

Grâce à la forte augmentation de la capacité de production de gaz entre 2005 et 2011, le pays a bénéficié d'une capacité de résistance à la crise financière internationale.

En décidant en 2005 la mise en place d'un moratoire (jusqu'en 2014) sur l'exploration et l'exploitation du champ de North Field, les autorités ont par ailleurs engagé une politique volontariste de réduction de la part des hydrocarbures dans l'économie, qui s'est traduite par un ralentissement du PIB en 2012. La croissance est dorénavant tirée par un ambitieux programme d'investissements publics (de l'ordre de 200 à 250 milliards de dollars pour les dix années à venir), centré sur les infrastructures.

La rente pétro-gazière se traduit par des excédents courant et budgétaire confortables (respectivement 30 pc et 8 pc du PIB en 2012). Ils ont permis le quadruplement des réserves de la banque centrale entre 2007 et 2012 (plus de 40 milliards de dollars) et l'accumulation d'une épargne destinée aux générations futures, gérée par Qatar Investment Authority (QIA) et ses satellites (près de 200 milliards de dollars). Ces moyens financiers considérables, allié à un prix du baril autour de 45 dollars (soit l'un des plus faibles de la région) donnent à l'émirat une marge de manœuvre confortable pour mener une politique budgétaire expansionniste. L'inflation, longtemps une des plus importantes des pays du Golfe, reste contenue (2,6% en 2012) en raison de l'actuelle baisse des prix dans l'immobilier.

Afin de renforcer sa visibilité sur la scène internationale, le Qatar s'emploie à organiser un maximum de forums internationaux (sommet des Nations Unies sur le financement du développement, Conférence internationale sur le dialogue inter-religieux, Conférence des Etats parties à la convention des Nations Unies contre la corruption, 18ème conférence des Nations Unies sur le changement climatique du 26 novembre au 7 décembre 2012).

En outre, le Qatar investit massivement dans le sport. Sa désignation, le 2 décembre 2010, comme pays organisateur de la Coupe du monde de football 2022 (premier pays arabe à organiser cette compétition) a constitué un important succès. Doha accueillera par ailleurs le championnat du monde de natation en 2014 et la Coupe du monde de handball en 2015.

Le pays qui s'étend sur superficie de 11.571 km2 dispose d'une population estimée à 1,916 million d'habitants, dont 86 pc d'expatriés, selon des statistiques datant de juin 2013. L'espérance de vie dans le pays est de 78,24 ans, alors que le taux de chômage est néant ( 0 pc, selon les estimations de 2012).

Vendredi 27 Décembre 2013 - 20:05






1.Posté par chemss le 28/12/2013 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
wellcome home quatar.

Nouveau commentaire :
Twitter