Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Enrico Macias : une banque lui réclame 43 millions d’euros !


Mardi 25 Octobre 2011 modifié le Mardi 25 Octobre 2011 - 18:29

Enrico Macias fait partie des victimes d’un montage financier complexe mis en place par la filiale d’une banque islandaise. Sommé de rembourser une dette colossale, il a fait appel à la justice.




Enrico Macias : une banque lui réclame 43 millions d’euros !
Quarante trois millions d’euros : c’est la dette astronomique d’Enrico Macias. Comme près de 400 particuliers, le chanteur a été victime d’une opération financière montée par la filiale luxembourgeoise d’une banque islandaise, la Landsbanki, qui a fait faillite depuis. Comme le rapporte TF1 News, il avait souscrit en 2007 un prêt à des conditions qui semblaient avantageuses en échange d’une hypothèque sur sa maison. Mais des investissements hasardeux couplés à la crise financière ont fait s’écrouler le montage.

Afin de rembourser ses créanciers, la filiale de la Landsbanki a assigné en justice Enrico Macias et les autres souscripteurs pour les obliger à rembourser leurs dettes. Au pied du mur, ces derniers ont engagé une action judiciaire en France pour faire lever les hypothèques et se sortir d’une situation qui pourrait les ruiner.

« Les opérations frauduleuses de la banque, des contrats de prêts et d'investissements non spéculatifs adossés aux biens immobiliers des clients, ont fait perdre en tout plusieurs dizaines de millions d'euros aux emprunteurs et entraîné pour certains la perte de leur maison », ont dénoncé les avocats d’Enrico Macias dans un communiqué repris par l'AFP » « Ils ont fait du (Bernard) Madoff en promettant des revenus mirobolants tout en investissant les fonds dans des produits véreux », a ajouté Me de Lamaze à l’AFP.

La banque islandaise a été mise en examen en France pour « défaut d’agrément » car elle n’aurait pas disposé de l’autorisation nécessaire pour mener des opérations financières dans l’Hexagone. Comme les autres souscripteurs, Enrico Macias attend fébrilement la suite des évènements…


Mardi 25 Octobre 2011 - 18:08

Source Voici




Nouveau commentaire :
Twitter